Michel Desjoyeaux
DR

« Elle est bonne celle-là, elle est bonne ! » Sur la ligne d’arrivée dans la nuit Brestoise, Michel Desjoyeaux a serré des poings rageurs et confirmé l’adage inventé par le navigateur Damien Grimont dont voici la version courte : « la voile est un sport qui se parcourt d’un point à un autre et à la fin c’est Michel Desjoyeaux qui gagne ». C’est déjà la sixième victoire d’étape pour Michel Desjoyeaux sur La Solitaire, épreuve qu’il a remporté en 1992 et 1998. Mais celle-ci a une saveur particulière pour le lauréat du Vendée Globe, de la Route du Rhum et de la Transat Anglaise puisque c’est sa première en France. Jusqu’ici « Michdesj » s’était imposé deux fois à Howth en Irlande (la dernière en 1998) et trois fois à Gijon, en Espagne. Troisième à Crosshaven, Michel Desjoyeaux au bout de la fatigue gagne donc de main de maître cet impitoyable sprint sous spi.

Mais que ce fut serré sur la ligne ! Au terme d’une belle guerre des nerfs, à vue en rade de Brest, il ne fallut patienter que cinquante minuscules secondes pour voir arriver le dauphin de Desjoyeaux. Et celui-ci n’est autre que le leader du classement général Frédéric Duthil (Distinxion). Duthil qui confirme son état de grâce depuis le début de la Solitaire en prenant la deuxième place d’un final au couteau, comme voilà deux ans à La Rochelle (alors 2e derrière l’Italien Pietro D’Ali). Après sa victoire dans la première étape, Frédéric Duthil conserve évidemment sa place de meneur au classement général, où il aura un peu plus de 13 minutes d’avance sur Michel Desjoyeaux.

Le podium est complété par le Brestois Gildas Mahé (Le Comptoir Immobilier), prophète en son pays aujourd’hui en signant lui aussi une superbe performance. Gildas Mahé a coupé la ligne 2 minutes et 30 secondes après le vainqueur du jour.
Les dix premiers sont arrivés en une demi-heure. A noter parmi eux la très belle performance de Christophe Lebas (Lola La Piscine Assemblée), 4e à 4 minutes de Desjoyeaux. Chez les gros bras du général, copie quasi parfaite aussi pour Nicolas Bérenger (Koné Ascenseurs), cinquième à 6 minutes et de Thierry Chabagny (Brossard), 7e à 9 minutes. Intercalé entre eux on trouve encore un ténor brestois : Gildas Morvan (Cercle Vert, 6e). Gérald Véniard (Scutum), Eric Drouglazet (Luisina) et Thomas Rouxel (Défi Mousquetaires), complètent la liste des dix premiers à Brest. Le premier bizuth est Vincent Biarnes (Côtes d’Armor) arrivé en 16ème position