Maxime Sorel en duo avec Guillaume Le Brec

Le skipper du voilier V and B – Mayenne fera équipe avec Guillaume Le Brec sur la Rolex Fastnet Race et sur la Transat Jacques Vabre. Maxime Sorel, cinquième de la Bermudes 1000 Race en début de saison, opte pour un spécialiste de la performance qui va le faire progresser en vue de l’objectif principal : le Vendée Globe 2020 – 2021.

« Guillaume a beaucoup navigué en monocoque de 60 pieds avec Jean-Pierre Dick et Vincent Riou. Il connaît bien mon nouveau support. Je cherchais quelqu’un pour m’accompagner sur la Rolex Fastnet Race et la Transat Jacques Vabre. Guillaume a le profil parfait pour moi. Nous avons débuté cette collaboration lors du chantier d’hiver du bateau et commencé les navigations en juillet. Guillaume sera en charge de l’analyse des performances et de la météo afin de me seconder » déclare le parrain national de Vaincre la Mucoviscidose, soutenu par V and B, La Mayenne et le club Sailing Together. «J’ai rencontré Guillaume sur le Tour de France à la voile 2017 en Diam 24 puis lorsqu’il courait en Class40 pour OmanSail. On a travaillé en amont de la Route du Rhum en météo et en performance. Sa démarche rigoureuse sera un bon atout pour le travail à réaliser dans les mois à venir et son expertise précieuse dans mon processus d’apprentissage. La Rolex Fastnet Race et la Transat Jacques Vabre sont deux courses que j’ai gagnées en Class 40 en 2017 et que je connais bien. La Rolex Fastnet Race est un long sprint technique qui va nous permettre de prendre nos marques à deux et en compétition face à un plateau de concurrents, en Imoca, dont le niveau est relevé. La Transat Jacques Vabre est une traversée de l’Atlantique qui nous emmène très sud avec toute la complexité du passage du pot-au-noir. Conscient des performances de notre V and B – Mayenne, au vu des nouveaux bateaux à foils, il faudra compter sur nous pour donner le meilleur sur l’eau. J’ai hâte de passer en mode compétition après avoir beaucoup navigué, ces derniers temps, avec notamment, un aller-retour instructif entre Lorient et Marseille. »

De son côté, Guillaume Le Brec a, lui aussi, hâte d’embarquer le 3 août sur la Rolex Fastnet Race, course qui figure à son palmarès pour être arrivé 1er en 2009 en Class40 et 2ème en 2011 en Imoca avec Jean-Pierre Dick. « J’aime le parcours de la Rolex Fastnet Race. J’ai de très bons souvenirs sur cette épreuve. Je suis ravi d’embarquer avec Maxime. Il est organisé et il sait où il veut aller. Maxime m’a proposé un plan sportif ambitieux, en relation avec son bateau et son projet, qui me convient parfaitement. Nous allons utiliser nos atouts et je vais essayer de l’aider au maximum pour trouver les manettes de son bateau en vue du Vendée Globe.«