Maxime Mesnil nouveau champion de France de match-racing Open

Maxime Mesnil, Yves-Marie Pilon, Yann Chateau et JB Ducamin

5e Match décisif de la finale. Cédric Château, qui vient de remporter une victoire pour quelques centimètres pour rester en vie quelques instants plus tôt, contrôle ce match du mieux qu’il peut dans des conditions très techniques. Et puis à la dernière bouée au vent Maxime Mesnil, le numéro 5 mondial de Match-Racing passe devant à la faveur d’une option tactique bien sentie. Pour un rien, sur le fil du rasoir d’une maigre risée, il parvient à croiser juste devant son adversaire. Il ne sera plus rattrapé. Au bout du dernier bord le premier titre de Champion de France pour lui est son équipage (MatchInBlack by Normady Elite Team) après 8 participations ! Une superbe victoire au bout d’un weekend qui a offert de magnifiques duels !

Dès les demi-finales ce matin on a compris que le niveau de jeu serait très élevé tout le long de la journée. D’un côté, Cédric Château a fait preuve d’autorité pour boucler en 3 matchs son duel face à Pierre-Antoine Morvan, ancien double vainqueur du trophée. En face il a fallu attendre le 5e match décisif pour départager Maxime Mesnil et Christian Ponthieu, intouchable ou presque depuis le début de la compétition et finalement sur la 3e marche du podium final. Passé in-extremis en Finale, Maxime Mesnil redémarrait au quart de tour pour empocher le premier match de la finale en infligeant deux pénalités à son adversaire. Réaction immédiate de Cédric Château qui nous sortait sa « spéciale » avec un retour dans les tous derniers mètres pour recoller au score.

Au 3e match, Maxime Mesnil reprenait les choses en main, grâce à une belle vitesse et un contrôle parfait. Puis au 4e duel on toucha à un niveau exceptionnel de match-racing avec un combat acharnée de bout en bout, finalement remporté par Cédric Château pour moins d’un bout-dehors ! Frustration énorme pour l’équipage du MatchInBlack by Normandy Elite Team qui avait une main sur le trophée pendant une grande partie de la manche. Mais sur le 5e match décisif, Mesnil et les siens ont su se remobiliser pour aller chercher leur premier titre de Champion de France Open de la discipline. Un beau point final d’une édition marquée par un niveau rarement atteint sur un championnat et des duels de très haute qualité. Le match-racing Français a de beaux jours devant lui !

LE CLASSEMENT GENERAL FINAL

1. FRA Maxime Mesnil – YC Cherbourg
2. FRA Cédric Chateau – CV St Aubin – Elbeuf
3. FRA Christian Ponthieu – YC Granville
4. FRA Pierre Antoine Morvan – SR Vannes
5. FRA Aurelien Pierroz – SR Le Havre
6. FRA Arthur Barrue – COYCH
7. FRA Pauline Courtois – CV St Aubin – Elbeuf
8. FRA Paul Medinger – APCC Voile Sportive
9. FRA Cyril Fortin – CN Calédonien
10. FRA Simon Bertheau – APCC Voile Sportive
11. FRA Sylvain Escurat – CV St Aubin – Elbeuf
12. FRA Damian Michelier – CN Rennes

 

LA REACTION DU VAINQUEUR
Maxime Mesnil :
« On a changé notre configuration d’équipage depuis le début de cette saison car on a accueilli Jean-Baptiste Ducamin dans le projet, donc a mis un peu de temps à rentrer dans la compétition mais on réalise une belle fin de Round Robin, ce qui nous permet d’accrocher la 2e place et de pouvoir choisir d’éviter en quarts Aurélien Pierroz ou Pauline Courtois, deux grands spécialistes du Match-Racing.

En demi-finale on a un duel très accroché avec Christian Ponthieu, et on réussi à se faire confiance et à trouver une belle vitesse qui nous sauvera de pas mal de situations en demi et en finale. C’est grâce à cela, à ce beau travail d’équipe, qu’on finit par l’emporter en finale, avec cette dernière belle option tactique sur le bord décisif. En plus avec Cédric (Chateau) on se connait bien, on savait que cela serait très serré. On a son frère Yann à notre bord, c’est notre partenaire d’entrainement, notre coach, même mon collègue de travail ! On a navigué ensemble entre 2009 et 2015 et on l’avait rarement battu et on y arrive aujourd’hui, c’est de bon augure pour la suite de la saison !

On a de belles échéances qui arrivent en Match-Race, avec la Congressional Cup à Los Angeles, à partir du 1er avril et un plateau qui s’annonce de très haut niveau (Ian Williams, Torvar Mirsky, ect…) puis après la Nation’s Cup à San Francisco où nous représenterons la France avec Pauline (Courtois) ! On a hâte de vivre cet événement avec les Filles, avec qui nous partageons nos entraînements durant la saison ! »