Le Groupe Matmut, partenaire de la Golden Globe Race 2018, accompagne Jean-Luc Van Den Heede sur son Rustler 36 qui porte le numéro 8. Baptisé « Matmut » lors d’une cérémonie à Bordeaux le 28 avril dernier, le voilier est comparable à ceux de 1968. Le « Matmut » devrait ainsi naviguer aux alentours de 300 jours en mer, sans électronique à bord (pas d’ordinateur de bord, pas d’anémomètre, pas d’appareil numérique, pas de GPS…).
Seule la sécurité fait l’objet d’une concession puisque tous les marins en course sont munis d’un téléphone satellitaire leur permettant de joindre le PC course. De plus, les voiliers et gilets de sauvetage sont équipés de plusieurs balises servant à les localiser.
Le départ de la Golden Globe Race 2018 depuis les Sables d’Olonnes le 1er juillet, a été animé par le village départ, installé depuis le 16 juin dernier. Les visiteurs ont notamment l’occasion de découvrir les voiliers et de rencontrer les navigateurs. Ils ont également l’occasion d’admirer la flotte historique – le Suhaili de Sir Robin Knox-Johnston, le Joshua de Bernard Moitessier et le Gipsy Moth IV de Sir Francis Chichester, ainsi que le Pen Duick III d’Eric Tabarly. Dans le cadre de son partenariat avec la Golden Globe Race 2018, le Groupe Matmut a installé son stand dans le centre de ce village et propose aux visiteurs qui le souhaitent de se prendre en photo grâce à la borne mise à disposition. Les clichés les plus originaux sont notamment épinglés par VDH dans sa cabine et l’accompagneront à l’assaut du tour du monde.
Par ailleurs, pour souligner son soutien à Jean-Luc Van Den Heede et en forme de clin d’œil au côté atypique de cette course, le Groupe Matmut organise une opération « Digital Detox » auprès de ses 6 200 collaborateurs. Le principe est simple : une déconnexion volontaire, mais pas obligatoire, à certains moments, des appareils électroniques afin de mieux se reconnecter à soi-même et aux autres. Ainsi, tout au long de l’aventure, les collaborateurs Matmut ont l’occasion de participer à de nombreuses opérations ludiques et amusantes au sein du Groupe telles que des concours de cartes postales, des expositions d’objets « vintage », une « boîte à smartphones » à l’entrée des salles de réunion, des actions de sensibilisation à la surconsommation d’emails, etc. Cette démarche a pour but de rappeler l’importance du contact humain et de l’échange.