Le test passé par Marie Riou et Carolijn Brouwer a été validé avec succès. Dongfeng Race Team, l’équipe chinoise engagée dans la Volvo Ocean Race 2017-2018, est la première à confirmer l’arrivée de deux filles dans son équipage, répondant ainsi aux nouvelles règles de course destinées à encourager la mixité à bord des VO65. Troisième de la dernière Volvo Ocean Race (course autour du monde avec escales), le team a le plaisir d’accueillir deux compétitrices de très haut niveau au sein de l’équipage mené par le skipper Charles Caudrelier : la Française Marie Riou et la Hollandaise Carolijn Brouwer. Les deux femmes ont été retenues à l’issue d’un programme de sélection alternant courses au large et régates, mené cet hiver entre la France, l’Australie et le Portugal.

L’annonce de deux navigatrices suit celle faite la semaine dernière des Français Jérémie Beyou, troisième du Vendée Globe, et des deux Néo-zélandais, experts de la Volvo Ocean Race, Stu Bannatyne et Daryl Wislang.

Une première pour Marie Riou
Marie Riou, 35 ans, est une spécialiste de la voile olympique et du match racing (2 participations aux Jeux). De 2012 à 2016, la Française a raflé 4 titres mondiaux consécutifs en Nacra17. Une série mixte dans laquelle elle s’est illustrée au sommet en compagnie de Billy Besson. Pour la régatière, cette Volvo Ocean Race sera une première. « J’ai envie de faire cette course depuis mes 10 ans, confie t-elle. Même si l’essentiel de mon expérience vient de la régate entre trois bouées, j’ai toujours voulu courir au large. Pour moi, la Volvo Ocean Race est une nouvelle aventure, une épreuve que je place au summum de la course en équipage. »
A propos de Marie, Charles Caudrelier évoque le savoir-faire acquis pendant des années de préparation olympique. « C’est une excellente régatière qui a énormément d’expérience. Marie a un super état d’esprit, une qualité essentielle à mes yeux. Qui plus est, elle a l’habitude de naviguer avec des garçons. Cette Volvo Ocean Race est un rêve pour elle et, comme pour Carolijn, la performance prime. »

Carolijn fière de rejoindre Dongfeng Race Team
Issue également de la voile olympique (trois participations aux J.O), auréolée de plusieurs titres internationaux, Carolijn Brouwer, 43 ans, a déjà disputé à deux reprises la Volvo Ocean Race avec les équipages féminins d’Amer Sports Too (2000-2001) et Team SCA (2014-2015).
Mère d’un petit garçon de 6 ans, Carolijn vit actuellement à Sydney. Remporter la Volvo Ocean Race est son objectif depuis des années. Elle se réjouit d’intégrer l’équipe chinoise pour laquelle elle voue une grande d’admiration. « Je suis très fière de faire partie du groupe. L’esprit d’équipe, c’est la force de Dongfeng Race Team et l’une des raisons pour lesquelles j’avais envie de les rejoindre, explique t-elle. J’aime l’aventure, j’aime les challenges et je suis vraiment passionnée de voile. Aucun défi sportif au monde ne dure huit mois. Pour cela, la Volvo Ocean Race est unique. C’est le challenge ultime, physiquement et mentalement. Et le fait d’être en équipe permet de tirer le meilleur de chacun. »

Charles insiste sur la plus-value qu’apportera aussi Carolijn. « J’ai choisi Carolijn parce qu’elle nous a battus plusieurs fois avec Team SCA lorsqu’elle barrait sur les régates in-port en 2014-15. Nous savons tous que c’est une excellente barreuse. Elle a un passé olympique brillant et j’ai beaucoup de respect pour cela. Elle sait très bien placer le bateau et le faire avancer vite. »

Équipages mixtes, une nouvelle règle de course
La sélection de Carolijn Brouwer et Marie Riou répond à la nouvelle règle édictée par les organisateurs de la Volvo Ocean Race, dont le but est de favoriser l’arrivée de femmes à bord. La pure force physique est un critère prédominant sur ces bateaux. Or, les navigatrices n’auraient pas eu leur place au sein d’équipages masculins sans cette réglementation inédite qui donne, de fait, un avantage numérique aux équipes mixtes.
Les teams 100% masculins n’ont droit qu’à 7 équipiers (contre 8 lors de la dernière édition). A partir de cette base, ils ont le choix d’intégrer des filles à bord. Les configurations autorisées sont les suivantes : 7 garçons ou 7 garçons + 1 à 2 filles ou 5 garçons + 5 filles ou 11 filles. En fonction du profil de chaque étape et des besoins, Charles Caudrelier pourra choisir d’intégrer, soit Carolijn, soit Marie, soit les deux, sachant que la course qui partira d’Alicante le 22 octobre prochain dure huit mois.

« Carolijn et Marie naviguent très bien, commente enfin Charles. Parfois, elles ont même tendance à pousser plus fort que les gars. Elles auront une influence positive à bord. Cela nous obligera aussi à surveiller un peu plus notre langage, ce qui n’est pas plus mal ! »

En pleine préparation à Lorient
Après un mois d’entraînement à Lisbonne, le team a convoyé le VO65 Dongfeng début mars à Lorient où l’équipe s’est installée jusqu’à l’été. Préparation physique quotidienne, échanges théoriques et navigations de jour comme de nuit, l’équipe qui réunit déjà plus de cinq nationalités vit à un rythme intense. Dongfeng Race Team ralliera ensuite l’Angleterre où tous les concurrents disputeront la Rolex Fastnet Race dont le départ sera donné le 6 août.

Marie Riou
Date de naissance : 21 août 1981
Lieu de naissance: Plougastel-Daoulas, France
Précédente Volvo Ocean Race: 0
Principaux résultats : deux participations aux J.O et quatre titres de championne du monde de Nacra17.

Carolijn Brouwer
Date de naissance : 25 juillet 1973
Lieu de naissance: Leiden, Hollande
Lieu de vie: Sydney, Australie
Précédentes Volvo Ocean Race: 2
Principaux résultats : trois participations aux J.O, plusieurs titres mondiaux.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here