L´option ouest s´avère payante

A bord d`Abu Dhabi
DR

Ian Walker, skipper d’Abu Dhabi avait déjà fait son choix avant d’aborder les îles du cap Vert et était confiant de cette option estimant que cette route lui permettrait de traverser la zone de convergence intertropicale sans les soucis habituels. Et ce mercredi matin, cela semble bien être le cas. Les deux leaders avancent à environ 7 noeuds avec un vent d’est nord-est.

A l’est, Team Vestas Wind semble avoir mangé son pain noir et retrouve des vitesses identiques à ceux qui progressent 170 milles plus à l’ouest.  L’avantage devrait logiquement favoriser Chris Nicholson et ses hommes dans les heures qui suivent, car ils vont pouvoir profiter d’un meilleur angle pour rallier la marque de Fernando de Noronha.

Quant aux bateaux qui ont pris une route médiane, leur progression a été très ralentie. Mapfre a été le plus sérieusement touché par les calmes et se trouve désormais  à l’arrière de la flotte, mais Alvimedica, Team SCA et Dongfeng ont tous perdu des milles. Amory Ross sur Alvimedica déclarait ce matin, “Nous sommes à la dérive dans une nuit noire. Pas une ride sur l’eau et les voiles faseyent.”

Devant les étraves des leaders , le passage de l’équateur. Pour les autres, c’est la sortie du pot au noir, qui les préoccupe encore.

Classement de 9h
1. Abu Dhabi
2. Brunel à 9 milles
3. Dongfeng à 81 milles
4. Vestas à 85 milles
5. Alvimedica à 107 milles
6. SCA à 115 milles
7. Mapfre à 120 milles