Lionel Péan et Sofian Bouvet de retour sur le Tour

Lionel Péan réactive le Team qui avait brillé en 2017 sur le Tour de France à la voile, s’octroyant une belle 4ème place de l’épreuve, pour terminer deuxième du Classement National Diam24, avec Sofian Bouvet à la barre. Plus convaincu que jamais du talent de barreur mais aussi de leader de ce spécialiste du 470, Lionel Péan retourne en tant que Team manager avec envie sur la grande boucle vélique de l’été. « Sofian est un diamant brut capable des plus grands exploits. 2017 nous a laissé un léger goût d’inachevé, et il nous tarde de renouer avec ce passionnant circuit des Diam 24 » explique t’il. Sofian est déjà de retour sur les plans d’eau d’entrainement du côté de la Trinité sur mer, entouré des compétences affirmées de deux anciens vainqueurs du Tour, Corentin Horeau et Bruno Mourniac. Les trois hommes représenteront ce nouveau Team dès le 2 février prochain à Oman sur le Sailing Arabia Tour, aux couleurs d’un premier partenaire, Seafloatech, et dans l’attente de nouveaux soutiens nécessaires pour envisager l’ensemble de la saison Diam 24 2019, avec comme point d’orgue le Tour voile 2019 (5-21 juillet), dans les conditions de préparation optimum.

Un trio performant !

« Nous disposons depuis l’expérience de 2017 d’un trimaran Diam 24 parfaitement préparé » déclare Lionel Péan. « J’ai suivi Sofian tout au long de l’année 2018 durant laquelle il a opéré en tant qu’entraîneur dans le sud. Son talent est intact, et je sens chez lui une énorme envie. Corentin Horeau fait, à 29 ans, déjà figure d’ancien, tant son expérience, en Figaro et sur le Tour est immense et marqué du sceau de la réussite. Bruno Mourniac est quant à lui, et du haut de ses 23 ans, une valeur sûre à l’embraque, qui complète très harmonieusement un trio de grand talent. »

Premiers bords à Oman

Le Sailing Arabia Tour, avec son format très similaire à celui du Tour de France à la voile, alternance de parcours dits « stadium » et de raids côtiers, va permettre à cet équipage qui se connait déjà par coeur, de se confronter à la concurrence et à se jauger au plus haut niveau. « Personne ne nous a attendu » souligne Sofian, « et le niveau n’a fait que monter depuis notre saison 2017. Nous arrivons plein d’humilité mais aussi terriblement motivés. Le Sailing Arabia lance d’idéale façon notre saison. Les entraînements en décembre et janvier sur la côte Atlantique sont très exigeants du fait de la météo, et nous sommes ravis d’aller naviguer « au chaud ». Les bateaux dont nous disposerons à Oman sont des Diam24 de location, probablement un ton en dessous de notre « Seafloatech » en terme d’équipement, mais l’essentiel est pour nous d’exercer en course et en compétition notre cohésion et notre complémentarité. Si Corentin est notre N°1 et Bruno notre embraqueur titre, je mise encore une fois sur l’interchangeabilité et la polyvalence de chacun à tous les postes. »

« Le Sailing Arabia lance notre saison sportive et donne consistance à notre projet dans l’attente de partenaires complémentaires pour disputer l’ensemble de la saison dans les meilleures conditions. » explique Péan. « Je partage l’humilité de Sofian à l’entame d’une saison exigeante et face à une opposition particulièrement relevée, mais j’ai la certitude de disposer d’un Team de très haut niveau, qui saura tirer les enseignements de nos expériences passées. »

Ils ont dit :

Sofian Bouvet, barreur
« J’ai eu la chance d’entraîner l’an passé l’équipage vainqueur du Tour; Je suis ainsi passé de « l’autre côté de la barrière », et j’ai beaucoup appris de cette expérience. J’ai pris du recul sur les aspects techniques du bateau mais aussi sur moi-même. On a à coeur de prouver quelque chose cette année… »

Corentin Horeau, N°1

« J’évolue sur le circuit Diam 24 depuis 2016, avec au compteur une victoire l’an passé avec le Team Lorina Limonade. J’ai beaucoup côtoyé Sofian l’an passé et notre collaboration fonctionne bien. Le Sailing Arabia sera une découverte et une belle opportunité pour tester en course ce que nous faisons en entrainement depuis quelques semaines. Je crois que Lionel Péan a rassemblé tous les ingrédients pour nous permettre de performer cet été. »

Bruno Mourniac, embraque

« J’ai débuté en Diam24 en 2015, avec une victoire sur le Tour en 2016. Je navigue avec Corentin depuis deux ans maintenant. Sofian est un peu mon grand frère dans la voile. Il m’a toujours beaucoup soutenu et j’ai beaucoup appris de lui. Je crois que nous formons un trio solide. Nous allons découvrir Oman, et ses conditions de navigations spécifiques, au chaud pour changer… »