Li Quanhai, futur président de la Fédération internationale de voile ? Il pourrait devenir le premier président chinois d’un grand organisme sportif olympique

Les élections du futur président de World Sailing, la Fédération Internationale de voile, se joue cette semaine alors que deux candidats restent encore en lice. Kim Andersen, le Président sortant, danois, doit faire face à la fronde de quelques fédérations et délégués qui lui reprochent sa mauvaise gestion et ses choix d’introduire de nouveaux supports aux JO. Et face à lui, le chinois Li Quanhai que très peu de personnes connaissent, mais qui a de l’argent et pourrait devenir ce dimanche le premier président chinois d’un grand organisme sportif olympique.

Selon le South China Morning Post, les chances de voir Li Quanhai l’emporter sont réelles avec le Hong Kongais Tong Yui-shing au poste de vice-président. Li, qui est le vice-président de World Sailing depuis 2013, a reçu plus de 50% des voix des 128 autorités des pays membres de l’organisation. Il a été rapporté que Li a eu le soutien financier du méga promoteur immobilier chinois Evergrande, qui a promis d’offrir 10 millions de dollars US comme partenaire. Un point non négligeable alors que World Sailing est confronté à de graves problèmes financiers. Un rapport publié en avril affirmait que l’organisme mondial aurait un déficit de 1,3 million de livres sterling dans le «pire des cas», principalement en raison de dépenses non récurrentes au cours de la période de 2017 à 2020, qui comprenait un transfert du siège de Southampton à Paddington à Londres. À ce stade, l’organisme mondial avait conclu un accord de partenariat de quatre ans avec Gazprom , mais malheureusement, la multinationale de l’énergie basée à Saint-Pétersbourg a retiré son parrainage après un an.

L’argent du parrainage de la Chine pourrait aider à résoudre les problèmes financiers de la fédération.

Si Li remportait les élections, il serait le premier chinois à diriger la Fédération d’un sport majeur inclus dans le programme olympique, depuis la création des Jeux modernes en 1896.

Source : https://www.scmp.com/sport/china/article/3107253/chinese-official-set-win-election-and-become-president-world-sailing

Hong Kong sailing official Tong Yui-shing Photo: SCMP