L’esprit Mini à Mindelo

Ambrogio BECCARIA / Série 539 @ Breschi / Mini Transat La Boulangère

Alors que certains doivent s’arrêter à Mindelo pour réparer, la tête de flotte a quant à elle mis le cap vers Le Marin situé à 1800 mn. Ian Lipinski fait le trou et dispose de plus de 75 mn d’avance sur Simon Koster et Jörg Riechers qui tentent de s’accrocher. En série, le trio Erwan Le Draoulec, Tanguy Bouroullec et Clarisse Crémer s’échappent également avec 50 mn d’avance sur le reste du peleton. On apprenait également qu’Ambrogio Beccaria (Alla Grande Ambecco) a brisé son bout-dehors. Le  navigateur italien a fait demi-tour et se dirige vers Mindelo. Il avait terminé 6è de la première étape sur un Pogo2.

Ils se sont arrêtés à Mindelo : Arthur Léopold-Léger (Antal – XPO) l’avait annoncé suite à un choc avec un cétacé qui avait endommagé son tableau arrière. Rémi Aubrun (Alternative Sailing – Constructions du Belon) a décidé lui aussi de faire escale. D’autres devraient suivre dans la journée. Julien Héreu (Poema Insurance) compte réparer son bout-dehors qui s’est brisé cette nuit. Il a par ailleurs des soucis de groupe électrogène. Elodie Pédron (Manu Poki et les Biotechs) pourrait aussi faire escale : la navigatrice a cassé son safran durant la nuit. Partie à l’abattée, son spi s’est enroulé autour de l’étai et Elodie a dû batailler toute la nuit pour tout remettre en ordre. Elle a pu repartir mais s’avouait terriblement déçue car elle se sentait jusqu’ici parfaitement bien en phase avec son bateau. Erwan Le Mené (Rousseau Clôture) est tout proche de Dakar. D’autres navigateurs ont accosté ce matin à Mindelo, le Tchèque Pavel Roubal (Pogo Dancer) et l’Allemand Andreas Deubel (www.andreasdeubel.de). Pour tous ces solitaires, il va falloir rabattre ses ambitions initiales… Au rock’n roll des trois jours précédents à chevaucher sous spi va succéder la mélancolie de la saudade. Attention à ne pas s’y laisser prendre.

A peine arrivés à Mindelo, les éclopés de la première étape ont tous manifesté leur intention de réparer au plus vite et de reprendre la mer. L’effet de groupe joue dans le sens d’une dynamique commune. La Mini-Transat La Boulangère est un rêve qui se doit d’être réalisé jusqu’à son terme. Inventaire des petits bobos des uns et des autres.

Arthur Léopold-Léger (Antal XPO) : avarie de safran et tableau arrière en partie délaminé.

Rémi Aubrun (Alternative Sailing – Constructions du Belon) : problème de pilote automatique.

Julien Héreu (Poema Insurance) : bout-dehors brisé, drisse de tête de mât à repasser, groupe électrogène qui ne démarre plus.

Andreas Deubel (www.andreasdeubel.de) : problème d’aérien.

Pavel Roubal (Pogo Dancer) : pile à combustible qui ne fonctionne pas et problème de barre.

Ambrogio Beccaria (Alla Grande Ambecco) vient de prévenir un bateau accompagnateur qu’il a brisé son bout-dehors. Le  navigateur italien a fait demi-tour et se dirige vers Mindelo.

En revanche, Elodie Pédron (Manu Poki et les Biotechs) a informé le catamaran accompagnateur Océan Dentiste, qu’elle avait pu réparer son safran. Tout est en ordre de marche, Elodie ne compte donc pas faire escale à Mindelo.