Les organisateurs espèrent voir plus de 100 unités au départ

Passage de Stromboli 2013
DR

Le Commodore du Royal Malta Yacht Club espère voir plus de cent unités sur l’eau cette année, ce qui serait un record de participation à cette épreuve lancée en 1968. En temps réel, le grand favori sera le maxi, Esimit Europa 2, mené par Jochen Schümann et ses hommes. Le 100 pieds a remporté en temps réel trois éditions consécutives de la course (2010, 2011, 2012). L’année dernière, Esimit Europa 2 a endommagé son gréement en ralliant Malte pour le départ et n’a pas pu participer.

En temps compensé, Niklas Zennström figure parmi les favoris avec Ran 5. Le skipper a déjà remporté le Mondial et plusieurs championnats, mais n’a pas encore réussi à gagner la Middle Sea Race lors de ses trois tentatives. Il trouvera en face de lui son ancien Ran, désormais connu sous le nom de Robertissima, ainsi que d’autres mini-maxis très compétitifs.

Des Cookson 50 ont déjà gagné la Sydney-Hobart, la Fastnet Race et la Caribbean 600 et cette année trois seront en lice dans la Rolex Middle Sea Race : Clippa Lippa de Guido Paolo Gamucci; Cantankerous de Germana Tognella et pour la première fois Mascalzone Latino de Vincenzo Onorato avec Jules Salter au poste de navigateur.

Après sa victoire dans le Tour des ïles Britanniques et dans sa classe dans la Sydney-Hobart, l’Allemand, Jens Kellinghusen sera très déterminé avec son Ker 51,Varuna. Il disposera des services de l’Espagnol, Guillermo Altadill au poste de navigateur. Le TP52 espagnol Balleria fera le déplacement de Barcelone pour essayer d’émuler la victoire d’un autre TP52 en 2013, B2. Le Carkeek 47 allemand, Black Pearl effectuera ses débuts lors de la Middle Sea Race avec Stefan Jentzsch au poste de skipper.

Six Swan seront en lice cette année avec notamment Grey Goose du RORC et Petite Flamme du Russe, Dmitri Samohin avec à son côté l’Anglais, Andy Beadsworth. Le Swan 46 monégasque de Paul Basson, Foreign Affair participera à la bataille entre les équipages en double. Mis à l’eau en 1968 le Swan 36, Finola reste très compétitif ayant remporté toutes les manches dans sa classe lors du Championnat d’Europe de Swan 2013.

La Rolex Middle Sea Race attire également des voiliers classiques avec cette année le plan Sparkman & Stephens, Tomahawk lancé en 1938 et reconstruit par son propriétaire actuel. Le plan Olin Stephens, Stormy Weather of Cowes était dessiné en 1934 et a remporté la transat Newport-Bergen ainsi que la Fastnet Race l’année suivante.

Les inscriptions restent ouvertes pour cette édition 2014 jusqu’au 3 octobre.