Les arrivées se succèdent à Antigua

Tales II
DR

Pour la deuxième année consécutive le record de l’épreuve pour un Class40 a été battu. Tales II de Gonzalo Botin a fait mieux que le temps de référence établi l’année dernière par Peter Harding et Hannah Jenner sur 40 Degrees. Le bateau espagnol était plus de trois heures plus rapide que le monocoque britannique. Tales II a bouclé le parcours en 2 jours, 16 heures 37 minutes et 52 secondes.

A noter que le vainqueur de l’année dernière sous IRC, le Cookson 50 américain, Privateer est arrivé pendant la nuit, mais ne gardera donc pas le Trophée cette année. Quant au TP52 britannique de Johnny Vincent, Pace, qui est également arrivé pendant la nuit, il est actuellement troisième au général.

Dans le duel qui opposait les deux goélettes, Athos et Adela dans la classe de Superyacht, la décision d’Athos de partir sous le vent de Montserrat a payé et elle a ainsi rattrapé son adversaire direct. Les deux unités se sont engagées de nouveau dans du match racing avec six changements de leader sur le parcours. Lors du passage de Redonda, ils étaient bord à bord de nouveau. C’est Adela qui a fini par triompher sur la toute dernière partie du parcours.

Le Ker 46 de Piet Vroon, Tonnerre de Breskens 3, a franchi la ligne d’arrivée vers 4 heures du matin pour dominer le classement en IRC-1. En IRC-2, la bataille fait encore rage à une cinquantaine de milles de l’arrivée avec Quokka 8 mené par Bernie Evan Wong en tête devant le First 47.7, EH01 et le First 40, Lancelot II. C’est cependant ce dernier qui mène en temps compensé.

Le trimaran de 40 pieds d’Erick Clement était le premier multi à arriver à Antigua. Dauphin Telecom – Johnny Be Good est arrivé à l’aube après deux jours et 19 heures de mer.