victory challenge
DR

Il fallait partir en tête hier sur le plan d’eau de Valencia. Dans une brise thermique bien établie et soufflant autour de 13 nouds, les premiers bateaux à franchir la ligne de départ étaient également les premiers à l’arrivée, à l’exception de China Team qui prend un très bon départ, mais ne fera pas le poids face à Areva Challenge, très à l’aise dans ces conditions.
 
Les Espagnols s’inclinent
Le match du jour opposait Victory Challenge au Desafío Español 2007, les deux dernières équipes encore en lice pour la quatrième place en demi-finales. Les Suédois prennent le meilleur départ du côté gauche de la ligne avec une légère avance sur les Espagnols. Après un duel de plus de 25 virements entre les deux Class America, SWE 96 compte 22 secondes d’avance sur ESP 97 à la première marque. Mais à la fin du bord de portant, les suédois larguent le spi à l’eau au moment de l’affalage. Le Desafío Español lève aussitôt le pavillon rayé rouge et jaune pour réclamer contre son adversaire.
 
A cette heure, aucun document de réclamation n’a encore été rempli par l’équipe espagnole, qui s’incline dans ce match de sept petites secondes. L’enjeu est tel pour ces deux challengers que Karol Jablonski et ses hommes iront probablement au bout de leur démarche pour ne laisser aucune chance aux Suédois. Rappelons que même si le jury décide de ne pas remettre en cause leur victoire, l’équipe de Magnus Holmberg n’est pas totalement maître de son destin. A trois points du Desafío Español, ils devront non seulement remporter leurs deux prochains matches, mais aussi compter sur une défaite de leur principal rival. Affaire à suivre.
 
Les Kiwis invaincus
Le deuxième grand vainqueur de ce Flight 9 est Emirates Team New Zealand. L’équipe de Dean Barker signe ici sa huitième victoire consécutive depuis le début du Round Robin 2 et marque deux points qui lui permettent de creuser l’écart sur son poursuivant, Luna Rossa Challenge. NZL 92 s’impose de 36 secondes face à l’équipe de James Spithill, après un match très propre. Les Kiwis sont à un point du leader BMW Oracle Racing, vainqueur de Mascalzone Latino aujourd’hui. Ils peuvent encore espérer battre le challenger américain lors du flight 11, qui leur permettrait de finir les Round Robins en tête et de choisir leur adversaire pour les demi-finales.
 
Première victoire pour +39
L’équipe de Iain Percy a le sourire aux lèvres ce soir. Après un début de Louis Vuitton Cup difficile, +39 Challenge signe enfin une première victoire dans ce Round Robin. Et quelle victoire ! ITA 85 fait tomber Team Shosholoza, qui comptait encore la semaine dernière parmi les prétendants aux demi-finales. Partie en tête, l’équipe italienne a bataillé dur pour résister aux attaques des Sud-africains. Ce n’est que dans le dernier portant qu’elle parvient à creuser l’écart pour terminer avec un delta confortable de 50 secondes.
 
Cette victoire italienne fait le bonheur des Français. Eliminé depuis deux jours de la course à la quatrième place, Areva Challenge peut maintenant viser la 7e place du classement, actuellement occupée par Team Shosholoza. Après sa victoire contre China Team aujourd’hui, l’équipe de Sébastien Col remonte à trois points des Sud-africains. Les deux équipes seront opposées dans le dernier Flight du Round Robin 2 mercredi. Un match au goût de revanche pour les Français, vaincus au premier tour sur une histoire de pénalité "mal effectuée" à l’arrivée.