L’énergie solaire met en lumière le nautisme du futur

Le Monaco Solar Boat Challenge ouvre ses porte aujourd’hui à Monaco. Organisé par le Yacht Club de Monaco en collaboration avec l’Union Internationale Motonautique (UIM), c’est un rendez-vous unique au Monde puisqu’étant la première et seule course de racers propulsés par l’énergie solaire à se dérouler en pleine mer. Des engins intégralement conçus mais également pilotés par des étudiants d’universités internationales.

Le Y.C.M. accueille cette année 15 équipes venant de Belgique, de Hongrie, d’Allemagne, de Pologne, de Monaco mais aussi et surtout des Pays-Bas avec notamment la présence de Clafis Victron Energy Solar Boat Team et TU Delft Solar Team, respectivement champion et vice-champion du monde 2016 lors de la World Cup qui s’est déroulée aux Pays-Bas début juillet, à l’initiative du Dutch Solar Challenge.

Pour ce premier jour du Monaco Solar Boat Challenge, les abords du Yacht Club fourmillent de jeunes ingénieurs, qui s’affairent à régler leurs bolides avant les premières courses de demain vendredi. Tous sont prêts à se mesurer à bord de leurs prototypes disposés tout au long du Quai Louis II, de quoi nourrir la curiosité des visiteurs, qui peuvent découvrir des animations culinaires préparées grâce à des fours solaires.

La volonté du Yacht Club de Monaco est de promouvoir l’énergie solaire auprès du grand public, et rassembler la nouvelle génération d’ingénieurs pour imaginer et construire le motonautisme de demain. Rappelons qu’il y a plus d’un siècle d’autres pionniers déjà venaient à Monaco présenter leurs nouvelles innovations en matière de motorisation sur des canots automobiles. Une tradition qui se perpétue aujourd’hui encore.

Ces engins sont capables d’atteindre des vitesses de plus de 20 nœuds, tout cela, grâce au soleil et à des ailes profilées immergées. En 2015, lors du premier ‘International YCM Speed Record’, la puissance de ces prototypes avait permis d’atteindre un record de vitesse lancé, établi par Clafis Private Energy Solar Team I, à 44,4 km/h sur une distance d’un huitième de mille nautique (soit 231,5 m). Son pilote, Gerhard van der Schaar, actuel champion du monde, prend toujours autant de plaisir à participer à ce type d’évènement « c’est formidable de venir de nouveau à Monaco. L’ambiance est bon enfant et c’est vraiment prometteur de voir tous ces jeunes investis ».

En marge du Monaco Solar Boat Challenge est organisé le Vripack Grand Prix qui permet à cinq élèves du Lycée Technique et Hôtelier de Monaco, de construire leur propre engin (fourni en kit par Vripack) afin de participer aux différentes épreuves. « Il nous tarde de voir le produit fini. Mais pour le moment, nous sommes plutôt contents » a déclaré Nicolas, l’un des lycéens.

Rendez-vous dès demain, vendredi 15 juillet, pour la première épreuve : une course d’endurance en flotte dès 11h00.
Programme (sous réserve de modifications)

Vendredi 15 juillet :

8h00-18h00 : Ouverture des Paddocks du Monaco Solar Boat Challenge (Quai Louis II, entrée libre)
9h00 : Briefing des pilotes (Meeting Room, Rez-de-Chaussée)
11h00 : Course d’endurance en flotte (50 tours)
12h00-15h00 : Animations culinaires solaires
15h30 : Parade
16h00 : International YCM Speed Record
18h00: Visite du Monaco Mission Control Center Solar Impulse (Réservée aux concurrents et sur inscription)

Samedi 16 juillet :

8h00-18h00 : Ouverture des Paddocks du Monaco Solar Boat Challenge (Quai Louis II, entrée libre)
10h00-12h00 : Courses de slalom
12h00-15h00 : Animations culinaires solaires
14h00-16h00 : Duels

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.