Generali
DR

Le monocoque Generali a été mis à l’eau à la marée haute aux alentours de 10 heures ce matin et a quitté le Golfe du Morbihan à vive allure, porté par les courants, pour rejoindre sa base technique à Lorient. « Une mise à l’eau est toujours un moment d’émotion, raconte Yann Eliès en souriant. C’est un peu l’accouchement d’un long travail en équipe avec quelques nuits blanches sur la fin ! Et les émotions vont continuer dans les semaines qui viennent ! » En effet, lundi le bateau effectuera son test de retournement à 180° imposé par la jauge Imoca. La coque sera retournée à l’aide d’une grue et le skipper devra la remettre à l’endroit en actionnant la quille.

Un 60 pieds puissant !
Le bateau est superbe, fruit d’un travail collectif de trois équipes professionnelles au rand desquelles les architectes du cabinet Finot-Conq dont la réputation n’est plus à faire avec quatre victoires sur cinq dans le Vendée Globe, le chantier Multiplast, spécialisé dans la construction carbone de haute technologie et l’équipe technique de Yann Eliès, dirigée par Pierre-Emmanuel Herissé. « C’est l’un des plus beaux bateaux que nous ayons construit ! » confie Gilles Ollier, directeur du chantier Multiplast. « Nous avons recherché la puissance, explique Yann Eliès, ce qui explique la largeur du bateau. Les améliorations par rapport aux anciennes générations sont surtout dans les détails et la fiabilité. ». « Toutes les difficultés de la construction ont tourné autour d’une seule pièce : la quille, explique Yann Penfornis, chef de projet chez Multiplast. Le principal souvenir que je garderai de cette construction est la bonne collaboration avec Pierre-Emmanuel Herissé qui a parfaitement su gérer, humainement et techniquement, son rôle de directeur technique. »
Viendra prochainement la phase de mise au point en mer, avec Multiplast, très importante sur ce type de bateaux. Le 3 juin la course « Calais Round Britain Race » permettra à l’équipage de découvrir le bateau par rapport à ses concurrents autour des Iles Britanniques.
 Mais le prochain rendez-vous tant attendu est bien sur le baptême du bateau par Zinedine Zidane à La Trinité-sur-mer le 11 mai prochain

PARTAGER SUR
Article précédentDelta Dore prêt pour le combat…
Prochain articleEnfin l’Atlantique