Après un tour du monde trop vite achevé pour le navigateur Tanguy de Lamotte et une mission dans l’espace de 6 mois pour le spationaute Thomas Pesquet, les deux hommes s’étaient promis de se retrouver sur la terre ferme une fois leurs missions respectives terminées. Leur rencontre remontait au début de l’été 2016, Tanguy était venu rendre visite à Thomas à Cologne, au Centre des Astronautes Européens. Une nouvelle amitié était
alors née et avec, l’envie évidente de confronter leurs mondes parallèles.
Aujourd’hui, Tanguy prépare la Transat Jacques Vabre, transatlantique en double qu’il réalisera avec Sam Davies entre le Havre et Salvador de Bahia à bord d’un nouveau bateau, celui de Jérémie Beyou, 3èmedu dernier Vendée Globe. C’est Thomas qui le baptisera au Havre aux côtés de la marraine du projet, Nathalie Renoux (présentatrice du JT M6) samedi 4 novembre, veille du départ de cette course historique. D’ici là, Thomas a eu l’occasion de découvrir un autre type de navigation. Il était dimanche sur le convoyage Les Sables d’Olonne-La Rochelle à bord d’Initiatives-Coeur, des conditions musclées qui ont pu prouver qu’il avait aussi le pied marin!