@ Christophe Favreau

Créée en mai 2015 sous l’impulsion d’une poignée de passionnés de voile, avec pour but la structuration de projets de skippers mais aussi l’organisation d’épreuves d’envergure, l’association Les Sables d’Olonne Vendée Course au Large a rempli haut la main ses missions cette année. Le club a, en effet, réussi le pari d’accueillir trois grandes courses à la voile (la Solo Maître Coq, Les Sables – Horta puis la Transgascogne) sur trois supports différents (Figaro Bénéteau, Class40 et Mini 6.50). C’est ainsi l’unique club affilié à la Fédération Française de Voile à pouvoir se targuer d’un tel programme en 2017. Plébiscitée par les coureurs et les classes, encouragée par la FFVoile, le club, qui bénéficie du soutien de la Région des Pays de la Loire, du Département de la Vendée, des Sables d’Olonne ville et agglomération et de différents partenaires privés, a aujourd’hui le vent en poupe mais aussi une multitude de projets. Et elle compte bien le confirmer dès la saison prochaine !

Trois épreuves (la Solo Maître Coq, Les Sables – Horta, La Transgascogne), trois classes (Figaro Bénéteau, Class40, Mini 6.50), 18 nationalités (Allemagne, Australie, Belgique, Croatie, Espagne, Finlande, France, Italie, Irlande, Japon, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, République Tchèque, Royaume-Uni, Suisse, Sultanat d’Oman, Turquie, USA), 112 bateaux, 150 coureurs et 91 550 milles parcourus… Voilà, en résumé, le bilan de la saison 2017 pour l’association Les Sables d’Olonne Vendée Course au Large.

« Pour nous, les motifs de satisfactions sont nombreux. Les retours des marins sont positifs et les classes nous témoignent leur confiance en nous accordant l’organisation de leurs courses. Nous formons une très belle équipe associée aux extraordinaires bénévoles, indispensables à la réussite des évènements. Pour la suite, nous avons tissé de jolis liens avec l’ensemble de nos hôtes, que ce soit aux Açores ou à Avilés, en Espagne. De plus, nous pouvons compter sur le précieux soutien de nos partenaires, qu’ils soient privés ou publics, sans qui, évidemment, rien ne serait possible », souligne Marc Chopin, le Président des Sables d’Olonne Vendée Course au Large.

Ce dernier se réjouit, par ailleurs, de l’issue donnée par le conseil disciplinaire de la Fédération Française de Voile. Sollicité par l’association des Sports Nautiques Sablais (SNS) au printemps dernier, il a, en effet, purement et simplement balayé d’un revers de main tous les reproches émis à l’encontre de l’association Les Sables d’Olonne Vendée Course au Large.« Nous n’avons jamais souhaité entrer dans la polémique, et avons fait le choix de continuer de nous concentrer sur notre travail, c’est-à-dire valoriser la voile sur le territoire. Le verdict de la Fédération prouve notre bonne foi, mais aussi toute notre légitimité. Aujourd’hui, il est temps que la calomnie s’arrête car nous avons suffisamment perdu de temps et d’énergie. Notre regard continue d’être tourné vers l’avenir, sur les courses existantes, mais aussi celles à créer », a indiqué Marc Chopin, qui, avec son équipe, est d’ores et déjà focalisé sur 2018 dont le programme détaillé sera dévoilé au moment du Salon Nautique International de Paris, en décembre.