La Solo Méditerranée, du 1e au 18 juin 2006

Generali Solo - Jour 1
DR

Avec plus de 15 ans d’existence, le circuit Figaro méditerranéen s’impose comme une véritable institution. Tactiques, délicates à gérer en termes de météo et souvent spectaculaires, les manches disputées sur la Grande Bleue font recette. Raisons principales de ce succès : une grande variété de conditions et un terrain de jeu aussi magnifique que piégeux ! Deux grandes épreuves de course au largePour 2006, afin de mieux profiter de ce cadre grandiose, les organisateurs ont adopté un format délibérément « grand large », avec deux grands parcours de 300 milles chacun, comprenant des portes obligatoires. La régate n’en est pas pour autant oubliée, puisqu’un Grand Prix, composé de parcours côtiers et bananes, est prévu dans chacune des villes d’accueil, durant les trois week-end. Programme en cours de définitionLe parcours officiel de la course sera révélé dans les semaines qui viennent mais il est d’ores et déjà annoncé que la course partira le premier week-end d’un port des Bouches du Rhône, qu’elle fera escale le second week-end dans un ou plusieurs ports de la Région Languedoc-Roussillon et qu’elle se terminera le dernier week-end à Porquerolles.Un village d’animationL’édition 2006 sera l’occasion de développer une ouverture vers le grand public. Au départ, à mi-course et à l’arrivée, un village a été prévu afin de faire de la Solo Méditerranée un véritable événement accessible à tous. 30 Figaristes au départEn termes de plateau, plus de 30 monotypes Figaro Bénéteau sont attendus du 1er au 18 juin prochains pour la Solo Méditerranée 2006.Nouvelle organisationGilles Chiorri voguant vers un nouvel horizon professionnel, qui sera annoncé demain lors d’une conférence de presse, la coordination de l’événement sera assurée par un comité d’organisation réunissant le Yacht-Club de La Grande Motte, le Yacht-Club de Porquerolles et la société Mer & Média.