La Solitaire. Les dés sont jetés

Pierre Leboucher, skipper de Guyot Environnement lors de la 1ere étape de la Solitaire Urgo Le Figaro 2019 - en mer le 03/06/2019

Le passage de la DST hier soir a rebattu les cartes. La flotte est étalée sur plus de 50 milles avec comme objectif le phare irlandais du Fastnet qui devrait être le juge de paix de cette première étape marathon. Le premier qui le passera devrait prendre une bonne option pour la victoire.
Les dés sont jetés, il n’y a plus beaucoup d’options à prendre à 150 milles du Fastnet et difficile de dire pour le moment qui a pris la meilleure. Le plus à l’est est Armel Le Cleac’h qui, après le passage de la DST, a continué plein nord sur le même bord. Une option radicale que les autres skippers n’ont pas suivis préférant se repositionner au centre plus proche de la route directe à l’image de Michel Desjoyaux, Martin Le Pape ou Alain Gautier. Un choix tactique qui leur a permis de recoller au groupe emmené par Pierre Leboucher et Yoann Richomme actuellement leaders de la flotte. Plus à l’ouest, Yann Eliès, Thomas Ruyant, Adrien Hardy parient sur une bascule pour faire un bord direct jusqu’au Fastnet. Les fichiers météos leurs donnent plutôt raison même s’il peut y avoir de bonnes surprises pour ceux qui sont à l’est.

Julien Pulvé : «  On est tous à gérer les bascules de vent. On se positionne tous les uns par rapport aux autres : c’est intéressant. On essaye de bien faire avancer le bateau au près. Ce n’est pas toujours évident donc ça donne du rythme tout ça. On a navigué toute la nuit dans 20 nœuds établis avec un bon plateau et avec un peu de mer. Ça commence doucement à se calmer donc ce n’est pas désagréable. Le Figaro Bénéteau 3, dans ces conditions est un bon bateau mais il demande d’être très présent sur les réglages. Ce n’est pas de tout repos. Le vent bascule à droite actuellement, donc on s’empile tous tribord amures et ça devrait descendre tout doucement à 10 nœuds. »

A noter ce mercredi matin que Cassandre Blandin sur Klaxoon C fait route vers Brest après avoir heurté un cargo. Elle n’est pas blessée, mais choquée. Son bout dehors est cassé.