26/06/2017 - Bermuda (BDA) - 35th America's Cup 2017 - 35th America's Cup Match Presented by Louis Vuitton - © ACEA 2017 / Photo Ricardo Pinto

Les Neo-Zed ont pu à nouveau soulever l’aiguière d’argent hier aux Bermudes saluée par un immense feu d’artifice à Auckland peu après rassemblant 100 000 personnes. C’est tout un pays qui était derrière son équipe nationale qui aura été brillante pendant toute sa campagne. Peter Burling, Blair Turke, Glenn Ashby ont peu enfin laisser éclater leur joie sitôt la ligne franchie. Toute l’équipe américaine a salué la victoire des kiwis. Larry Ellisson, fair-play et Russel Coutts étaient également présents pour la remise des prix.
Grant Dalton a pu savourer sa victoire. Il a su repartir de zéro après la terrible défaite de San Francisco alors qu’il était très contesté et remis en cause.
Sans surprise comme nous l’annoncions avant-hier, Luna Rossa a été officiellement annoncé par Grant Dalton comme Challenger of Record lors de la conférence de presse. La Coupe se déroulera en 2021 et devrait se jouer en monocoque.

La dernière course
Il n’y a pas eu de miracle, les kiwis se sont imposés dès la première course de la journée en dominant largement des Américains impuissants à aller plus vite. Ils ont contrôlés de bout en bout la course. Peter Burling et son équipe ont été impériaux dans ce match de l’America’s Cup. Ils l’emportent 7 à 1 en remportant 8 courses. Ils prennent une sacré revanche sur Oracle et lavent l’affront de San Francisco.

Bon départ des Américains qui sont dans le bon timing et qui parviennent à passer la mark1 en tête juste devant les kiwis. Le vent est léger à 8-9nds mais les bateaux volent à 28nds. Les néo-zed sont les premiers à virer et plus rapidement. Les kiwis repassent devant et recouvrent les Américains à l’approche de la gate 2. Ils passent en tête avec 4s d’avance. Les Américains décident de splitter tout de suite mais avec un empannage plus difficile.
Les Kiwis prennent 2 longueurs. L’écart est de 150m au premier virement. Les kiwis font leur course sans contrôler USA17. L’écart reste stable à l’approche de la gate 3. Les Américains resplittent à nouveau mais semblent impuissant. L’écart est de 26s. Les 2 bateaux ont la même vitesse au près mais TNZ fait moins de distance encore une fois. Au 2e bord de portant, les kiwis évitent de perdre en distance pour couvrir les Américains et augmentent l’écart à nouveau. Ils passent la gate 5 en tête loin devant USA 17 complètement impuissant à revenir. L’écart est de 180m. Les kiwis s’assurent la course en contrôlant les Américains et fermant toutes les options possibles.
Les Américains arrivent à recoller un peu avec un meilleur VMG et provoquent une bataille de virement auquel répondent les kiwis à chaque fois. A l’approche de la gate 5, les kiwis se placent entre la bouée et les Américaisn dans un controle parfait obligeant USA a tenter une ultime option en splittant. Très vite les kiwis reviennent les controler. Les 2 bateaux sont au même stats de vol à 99,2% mais l’écart est de 300m. Les Kiwis vont au maximum de la bondary pour passer la dernière bouée layline et foncent vers la ligne d’arrivée et remportent la 35e America’s Cup. Les Américains passent la ligne applaudis par les kiwis.
Peter Burling appelle Grant pour le champagne.