Kévin Escoffier et Nicolas Lunven au départ de la Rolex Fastnet Race

PRB, Imoca, convoyage, entrainement, 20 May, 2019. Photo : © Maxime Horlaville / polaRYSE

La Rolex Fastnet Race sera la première course de Kévin Escoffier à la barre de PRB. Il sera accompagné de Nicolas Lunven, son co-skipper sur la Transat Jacques Vabre. L’occasion pour le duo de prendre pleine possession de leur monocoque, mais aussi de se confronter à la vingtaine d’IMOCA inscrits, avant des prochains mois qui s’annoncent intenses !

Choisi en décembre pour être le skipper de l’IMOCA PRB pour le prochain Vendée Globe 2020, Kévin Escoffier aura dû faire preuve d’un peu de patience avant de disposer de sa monture. Son bateau était en effet passé aux couleurs d’ARKÉA PAPREC pendant quelques mois pour permettre à Sébastien Simon de s’entrainer pendant la construction de son bateau. Comme convenu, Kévin reprend la barre de son PRB cette semaine. Entouré de son équipe technique, le marin prend ses marques à Port-la-Forêt, où est basé le bateau. « Le bateau est entre nos mains, c’est génial ! On bricole, on le met un peu à notre pâte ! L’équipe est en train de finaliser le second côté en stickers. On a installé la Grand Voile qui est passée aux couleurs PRB également ! ».

Pour se préparer au mieux pour les échéances sportives à venir, Kévin vient de rejoindre le Pôle Finistère Course au Large dirigé par Christian Le Pape. Cette structure reconnue regroupe une cinquantaine de skippers, dont une grande partie de la Classe IMOCA. Un véritable atout quand on sait que le Pôle a formé les meilleurs solitaires français dont bon nombre de vainqueurs du Vendée Globe. « Etant basé à Port-la-Forêt, je ne voyais pas d’autre alternative que de rejoindre ce pôle-là ! La formation proposée est très complète. De l’analyse météo, en passant par la préparation physique et les entraînements, tout y est ! Et la présence de nombreux concurrents est une vraie valeur ajoutée car pour moi le meilleur moyen d’aller vite aujourd’hui avec nos 60’ c’est de se confronter aux autres et les meilleurs bateaux se trouvent dans ce pôle ! » explique Kévin.

Dès la semaine prochaine, avec Nicolas Lunven, il participera à son premier stage avec une dizaine de concurrents. « Nous allons nous entraîner lundi en baie de Port-la-Forêt, puis nous partirons mardi après-midi ou en soirée en mode convoyage- entraînement pour rejoindre Cowes et prendre le départ samedi de la Rolex Fastnet Race. »

« On aimerait aller chercher un podium ! »
Si Kévin connait bien la Rolex Fastnet Race – il y participera pour la 4è fois -, cette première à la barre de PRB a cependant une saveur toute particulière pour lui, « Ce Fastnet sera ma première régate sous les couleurs PRB, j’ai vraiment hâte d’y être ! » Et même si le temps alloué à la préparation est très serré, la volonté de Kévin d’être au départ de cette course était indiscutable. « Il n’y a que le Fastnet et le Défi Azimut en double avant la Jacques Vabre. C’est pour cette raison que je souhaitais y être ! Et puis il y a du beau monde inscrit ! Ça va être une course très intéressante ! ».
Le parcours de 605 milles va permettre à la vingtaine de duos présents d’exploiter le potentiel des machines et de se jauger face à la concurrence. « La Rolex Fastnet Race est souvent un peu sportive car il y a pas mal de manœuvres. Il peut y avoir pas mal de virements à faire au moment du départ devant l’île de Wight, avec du courant, des bancs de sable. Il faut vraiment être très vigilant. Mais c’est vraiment un chouette parcours qui nous emmène dans de sublimes endroits, notamment près des Needles et ses falaises blanches ! »
Si cette Rolex Fastnet Race qui part le 3 août constitue une occasion supplémentaire de prendre en main le bateau, les 2 hommes n’en oublient pas pour autant l’ambition sportive « L’objectif est de poursuivre notre apprentissage, mais que ce soit moi ou Nico nous sommes des régatiers et vu le potentiel de ce bateau on aimerait bien aller chercher un podium sur cette première course ! »

Un été chargé !
« Je ne suis pas habitué à prendre des vacances, mais là encore moins ! (Rires) » Et cela tombe plutôt bien, car d’ici la Transat Jacques Vabre en octobre, objectif ultime de cette saison 2019, Kévin et le Team PRB vont avoir de quoi s’occuper ! « Après le convoyage retour de la Rolex Fastnet Race, le bateau va entrer en chantier pour une dizaine de jours. L’objectif sera de procéder à quelques modifications liées à la performance pure, mais aussi au niveau du plan de pont pour adapter le bateau à ma façon de naviguer car chaque approche est différente. Si la base est saine, nous avons de quoi réaliser pas mal d’évolutions techniques ! ».
Puis, ce seront de nouvelles sessions d’entrainements avec le Pole Finistère Course au Large qui attendront le duo, « Dès le bateau remis l’eau, nous participerons à 2 semaines de stage Offshore avec le Pôle. Nous aurons un autre stage la semaine précédant le Défi Azimut et les 2 derniers sont programmés en octobre avant de prendre la direction du Havre pour la Jacques Vabre. » Un programme bien chargé donc, mais qui devrait permettre à Kévin et Nicolas de prendre le départ de la Transat Jacques Vabre dans les meilleures conditions possibles pour espérer un beau résultat, de l’autre côté de l’Atlantique, à Salvador de Bahia !