Leader de la Transat Jacques Vabre en Imoca, StMichel-Virbac navigue à 8 nds et rentre progressivement dans le Pot au Noir qui s’annonce compliqué. Joint à la vacation ce matin, le duo ne cache pas son stress à l’approche de cette zone de convergence intertropicale, tant redoutée des marins. Jean-Pierre Dick « Nous avons empanné ce matin pour nous positionner pour aborder le pot au noir. Ce point clé semble être assez actif avec de gros grains, pas mal de nuages, des vents assez faibles. Ce passage semble complexe. Wait & See comme on dit. »

Yann Elies : « On est dans le stress du passage du pot au noir, c’est toujours la grande inconnue ! On a peur de voir notre avance fondre comme neige au soleil.
Tout le monde est à peu près dans le même axe donc on se réconforte en se disant qu’on va arriver en premier dans la zone sans vent et essayer de conserver notre avance. Si les dieux sont avec nous, on devrait ressortir devant avec un peu d’avance aussi je l’espère. On croise les doigts ! Les 1500 derniers milles devraient être favorables à SMA avec ses dérives droites. Au bout du compte, cela peut faire quelque chose de très serrée à l’arrivée. Il ne faut pas s’endormir, il n’y a rien de fait ! »
SMA perd cependant un peu de terrain et navigue à 5 nds à 60 mn des leaders. Il est également sous la pression du foiler des Voiles et vous à 40 mn dans son tableau arrière.
Difficile de prédire la fin de course avec plusieurs passages à niveau qui s’annonce devant les étraves des Imoca dans les prochaines 48h.