ABN AMRO 2 - S�bastien Josse
DR

C’est devant plus de 150 000 spectateurs massés sur les quais et sur quelques 1 500 bateaux que les sept concurrents se sont élancés, sous spi, pour un petit parcours en baie avant de partir vers le large. Pirates des Caraïbes et Movistar s’offraient un léger avantage tactique sur la ligne, mais étaient vite rejoints par Ericsson, suivi des deux ABN AMRO. Pendant tout ce parcours en baie, les hautes collines qui encerclent la baie de Vigo ont brouillé les effets de la faible brise de 8 à 9 nœuds qui soufflait au moment du départ, rendant un peu aléatoires les décisions des tacticiens. Le gros avantage de ce cas de figure météo, c’est d’avoir montré aux deux skippers du Team ABN AMRO que leurs puissants bateaux taillés pour le gros temps tiraient parfaitement leur épingle du jeu dans des conditions moyennement ventées.Moins d’une heure après le départ, alors que les équipages amorçaient leur descente sur la bouée de dégagement assaillie par des dizaines de bateaux spectateurs, des gros nuages noirs s’accumulaient au-dessus du Ria de Vigo. Avec l’arrivée de la pluie, le vent est soudain monté en puissance et les vitesses ont commencé à enfin se débrider. Après 1h 30 de course, Ericsson semblait solidement installé en tête de flotte, talonné par le concurrent espagnol Movistar, prêt à tout pour sauver l’honneur devant son public … et son roi. Vers 16h 30, alors que les sept concurrents laissaient derrière eux le Ria de Vigo, pour entrer en Atlantique, les conditions météo changeaient de braquet. Une forte brise de 25 nœuds venant du Nord et une mer agitée de creux de quatre mètres leur annonçaient la couleur sans ménagement. Devant leurs étraves, 6 400 milles (18 à 22 jours) de course poursuite entre Vigo et Cape Town, avec un point de passage au large du Brésil, l’île Fernando de Noronha. A noter que le Team australien qui portait jeudi soir encore le nom de Premier Challenge a annoncé le nom de son sponsor titre : Brunel Sunergy. Un grand soulagement pour les Australiens qui ont dû travailler dur pour mettre leur VO-70 aux couleurs de leur nouveau partenaire. Brunel Sunergy n’est pas un nom inconnu sur cette course puisqu’un VOR-60, première génération portait ses couleurs en 1997-1998.Sébastien Josse (ABN-AMRO Two) était ce dimanche matin en tête de la flotte qui avance à plus de vingt nœuds de moyenne dans une bonne brise de secteur Nord à Nord Est 25-30 nœuds. Et ces conditions devraient perdurer au moins jusqu’à lundi soir pour les sept bateaux. Classement du dimanche 13 novembre à 04h00 TU : 1 – ABN AMRO Two à 6127 milles de l’arrivée2 – Movistar à 1 mille3 – Pirates of the Caribbean à 8 milles4 – ABN AMRO One à 13 milles5 – Brasil-1 à 20 milles6 – Ericsson Racing Team à 28 milles7 – Brunel Sunergy à 98 millesDBo. (Source ABN-AMRO & Volvo Ocean Race)