Jean-Luc Van den Heede en difficulté

Jean-Luc van den Heede en tête de la Golden Globe race est en grande difficulté dans le Pacifique à 500 milles du Cap Horn où il affronte des vents violents. Il a abîmé son gréement après une violente abatée. A suivre

C’est à 15h00 UTC, le 5 novembre que Jean-Luc Van Den Heede a contacté le fondateur de la GGR, Don McIntyre, pour l’informer que son Rustler 36 Matmut avait été renversé à environ 150°, ce qui a endommagé l’axe transversal des plaques de connection qui retient les quatre bas haubans. Le mât n’est pas tombé, mais il n’est pas correctement tendu. L’axe a fendu sur 5 cm la section du mât et a relâché le gréement. Il est toujours dans la tempête avec une mer de 11 mètres et des vents de 65 noeuds. Les conditions devraient s’améliorer dans les prochaines heures.

Le Français des Sables d’Olonne, âgé de 74 ans, navigue maintenant au portant sans voilure jusqu’à ce que les conditions s’améliorent. Il effectuera ensuite une réparation qui lui permettra de remonter à la voile et de se rendre à Valparaiso, au Chili, où il effectuera une réparation permanente.

Jean-Luc n’a pas été blessé lors du retournement, et n’a demandé AUCUNE ASSISTANCE pour le moment. Il est confiant sur le fait qu’il peut se rendre à Valparaiso en toute sécurité. Cela signifie qu’il passera dans la catégorie Chichester une fois qu’il aura rejoint ce port pour effectuer les réparations.

Ce n’est pas une alerte de code orange pour la GGR et Jean-Luc maîtrise bien la situation. L’équipe GGR surveillera sa progression jusqu’au port d’escale.