Le bateau Français J / 112e skippé par Didier le Moal n’a jamais semblé se tromper dans les dernières étapes de cette régate d’une semaine organisée a Cowes par le Royal Ocean Racing Club. « C’est génial – je ne m’attendais pas à ça », a déclaré Didier le Moal remportant le titre. « Tout d’abord, nous voulions gagner dans notre classe, mais c’est fabuleux, ça conclut la merveilleuse semaine que nous avons eue … Si vous aimez courir, nous avons été au paradis: le temps, le soleil, les vents légers, les vents violents, les grandes marées. Tout ce que vous pourriez attendre de la course, nous l’avons eu. Une victoire à Cowes est une première pour moi et mon équipage. C’est très satisfaisant sportivement et techniquement car nous avons démontré notre belle complicité à bord et tous les atouts du J/112 Elégance que nous construisons à Olonne-sur-Mer. Il n’y a pas beaucoup de voiliers qui étaient capables sur ce Championnat d’être aussi à l’aise dans le petit temps et dans la brise. De plus, ce bateau a été pensé pour la croisière et pas obligatoirement pour la course au large et la régate. C’est la force de J Composites : construire des voiliers de croisière performants tout en ne négligeant pas le confort. Pour nous, la performance fait partie des éléments de confort. »

Pour la dernière manche ou les points comptes doubles, les Français qui n’avaient pas encore assuré la victoire, ont joué la sécurité : « Le vent augmentait un peu, donc nous avons préféré naviguer en toute sécurité parce que nous avions une grosse avance, nous devions finir, non pas en dernier, mais en cinquième ou sixième position », explique Nicolas Lunven, le navigateur de J Lance 12 Champion de la Solitaire du Figaro. Avec le vent qui soufflait parfois à plus de 30 noeuds, ils évitaient d’empanner sous spi, pour éviter la casse.

Outre Nicolas Lunven, Didier le Moal et Frédéric Bouvier, respectivement Président et Directeur des ventes de J Composites, constructeur européen de la gamme de bateaux J / Boats, l’équipage de J Lance 12 de Christophe et Cyrille Cremades, Jean François Nevo, Jean- Michel Roux et Cyrille Teston sont tous des amis qui naviguent avec Didier le Moal depuis des années. « C’est notre troisième saison sur ce type de bateau, nous savons donc exactement comment ça marche », poursuit le Moal. « Nous avons eu un très, très bon navigateur – être rapide est une chose, nous ne sommes pas très performants au reaching, mais au près, le bateau est si rapide qu’il aide à récupérer. »

« Le J/112 Elégance est un avion de chasse » déclarait Nicolas Lunven samedi soir suite à la victoire de J Lance 12 sur le Championnat d’Europe IRC. « Nous avons passé une superbe semaine de navigation à Cowes dans des conditions souvent estivales. Dans un vent assez varié en vitesse et en orientation, nous avons toujours réussi à être dans les bons coups et s’en sortir correctement. Le J/112 Elégance est un voilier complet et particulièrement polyvalent pour un bateau pensé pour la croisière. Il a un énorme point fort au Près où nous étions intouchables. Et l’équipage navigue ensemble depuis deux ans ce qui facilite les choses à bord. Je mets le cap maintenant à nouveau sur la Volvo Ocean race pour la dernière étape de ce Tour du Monde qui aura été hyper instructif pour moi. »

La dernière course du jour en IRC 3 a été remportée par Redshift Reloaded d’Ed Fishwick. Au classement général, Pen Koent remporte la deuxième place devant Shaitan troisième. Les français finissent sur les trois places du podium !

Comme en IRC 3, le GP42 Tokoloshe de Mike Bartholomew a remporté la première course de la journée et pu conserver une avance confortable : « C’était très animé et variable – une journée difficile », a déclaré Bartholomew. Dans la dernière course, Tokoloshe cassa l’amure de son foc et n’a donc pas pu déployer le Code 0 sur l’un des bords de reaching. Cela a permis au HH42 Ino XXX de James Neville de les dépasser, mais finalement, le Ker 40 Keronimo, d’Andy Williams, remporta la course.

L’IRC 1 a été dominée par le GP42 Tokoloshe II de Mike Bartholomew qui a également décroché des prix pour le meilleur bateau offshore, le meilleur bateau côtier 1er IRC 1 dans la course autour de l’île de Wight et deuxième au classement général du Championnat d’Europe IRC

En IRC 2, avec cinq bateaux à huit points de la première place, la dernière journée de course allait décider du vainqueur de la classe. En remportant les manches 9 et 10, Frans et Carla Rodenburg avec Elke, leur First 40, ont pris une option pour la gagne avant la dernière journée. Le First 40 TiLT Racing d’Alex & Andy Moore a pris la deuxième place de cette course après s’être séparé de la flotte pour se rendre au sud de la Brambles Bank, ce qui a donné lieu à une photo avec Elke, le First 40 Néerlandais.

Une troisième place pour Elke en temps compensé devant La Réponse, le First 40 de Andrew McIrvine a suffi pour assurer la victoire néerlandaise en IRC 2 d’un seul point. Rodenburg et son équipe étaient ravis d’apprendre leur victoire: « Nous ne savions pas comment la deuxième course s’est terminée, mais nous étions sûr d’être sur le podium si nous terminions bien cette course », a-t-il dit. « Nous n’avons pas l’habitude de faire ce type de course, mais les vents plus forts étaient bons pour nous. »

L’avance des néerlandais aurait pu être plus importante sans une petite erreur de leur part : « Nous empannions et il y a eu une rafale de 32 nœuds au mauvais moment », a expliqué Rodenburg. « J’ai beaucoup aimé le Championnat d’Europe IRC, c’est une bonne course car l’organisation est très bonne, les informations du comité de course sont excellentes et ils nous disent ce qu’ils pensent, alors nous aimons courir ici. »

Victoire des Néerlandais en IRC 2


Celtic Team remporte la 14e édition de la Commodores Cup

Keronimo avec de bons résultats lors de la dernière journée, compensa les résultats mitigés de ses coéquipiers de l’équipe Celtic Team, le JPK 1080 Shaitan de Jean-Eudes Renier et le First 40 Adventurer, skippé par l’écossais Jock Wishart. Ils ont marqué 12-4 et 4-22 respectivement dans les dernières courses. Cela a confirmé la victoire de Celtic Team lors de la Commodores ‘Cup, course biennale du RORC. Cependant, leur avance était plus faible qu’hier. Les Britanniques ayant eu une journée exceptionnelle, avec les bons résultats de Sunrise 5-2 et Redshift Reloaded 3-2.
Jock Wishart, leader de Celtic Team, qui a navigué cette semaine sur Adventurer, a été ému par la confirmation de sa victoire tant attendue à la Commodores ‘Cup : « Tout le travail a porté ses fruits, même si j’aurais aimé gagner en IRC 2 aussi. »

Victoire de Celtic Team
« Nous avons beaucoup travaillé, certaines des premières courses ont montré que notre stratégie fonctionnait bien. Le travail de l’équipe était brillant, toujours sur le podium dans toutes les classes. Le mot d’ordre était la régularité, la régularité et encore la régularité. Cette victoire, j’en rêvais depuis longtemps. Nous étions derniers lors de la précédente édition de la Commodores ‘Cup et cette fois-ci, elle est pour nous ! » Chris Stone, directeur des courses du Royal Ocean Racing Club : « La Coupe d’Europe et la Commodores ‘Cup ont été couronnées de succès et tous les compétiteurs sont heureux. La course a été un test complet avec toutes les conditions possibles. Il y a eu quelques performances remarquables et je félicite l’équipage de J Lance 12. Les courses ont été incroyablement serrées lors de ce troisième championnat d’Europe, montrant que l’IRC reste en bonne santé. »