Greta Thunberg se rendra à New York à bord de l’Imoca Malizia

MALIZIA II - Boris Herrmann and Pierre Casiraghi to sail Greta Thunberg across the Atlantic. #UniteBehindTheScience

La jeune suédoise Greta Thunberg traversera l’Atlantique mi-août au départ de l’Angleterre sur l’IMOCA Malizia II, barré par Pierre Casiraghi et Boris Herrmann. Devant participer au Sommet Mondial pour le Climat des Nations Unis à New York le 23 septembre prochain, Greta a choisi d’utiliser ainsi un mode de transport zéro-émission.

Greta and Svante meeting Boris Herrmann (Team Malizia) in Paris – July 2019 Photo : Birte Lorenzen

Pierre Casiraghi, fondateur du team Malizia et co-skipper, lors de cette traversée de l’Atlantique, a déclaré : « Je pense qu’il faut sensibiliser le grand public sur l’augmentation des émissions mondiales et de la pollution due à l’activité humaine. Convaincre les gouvernements et les institutions internationales de se mobiliser et d’appliquer les lois pour protéger l’humanité et la biodiversité, est de la plus haute importance pour l’avenir de notre planète. Greta est une ambassadrice qui délivre un message fondamental à la fois pour notre société et pour la survie des générations futures. Le team Malizia et moi-même sommes fiers de traverser l’Atlantique à ses côtés et de l’accompagner sur ce mode de transport qui est encore un des seuls aujourd’hui à ne pas émettre d’émissions fossiles. J’espère que cela va changer dans un avenir proche. Je respecte le courage de Greta de partir dans cette aventure, son engagement total, son sacrifice et son combat pour ce qui est probablement un des plus grands défis actuels de l’humanité. »

Skipper et navigateur professionnel, Boris Herrmann ajoute : « Greta a le courage de faire face à l’ignorance et l’injustice concernant la crise climatique. Je ne suis pas surpris qu’elle considère ce voyage comme tout à fait réalisable pour elle, tenant compte de son assurance à s’exprimer haut et fort même devant les personnes les plus puissantes de la planète. »

Boris de confirmer : « Pierre et moi sommes conscients de notre responsabilité. Nous nous assurerons que Greta rejoigne New York en toute sécurité. Je suis ravi que notre ambition sportive et notre projet à la voile puisse jouer un rôle dans la prise de conscience du défi le plus important auquel l’humanité est confronté aujourd’hui. Je me sens honoré que Greta ait accepté notre proposition de traverser l’Atlantique à bord de Malizia, malgré le manque de confort pour elle. »