Gildas Mahé :  » Trouver le bon curseur « 

Mardi 14 mai 2019, sortie d'entrainements au large de Belle-Ile du Figaro3, Breizh Cola Equi'Thé; skipper, Gildas Mahé @ Yvan Zedda

Gildas Mahé se sent en confiance à bord de son Breizh Cola Equi’Thé avant d’entamer cette première étape de la Solitaire URGO Le Figaro. Un bateau bichonné par Tanguy, le frère de Gildas. « Le bateau est prêt. Il reste bien-sûr quelques petites incertitudes, mais elles sont partagées par tous, le bateau est tout nouveau. Je suis content de la vitesse de Breizh Cola Equi’Thé et du choix des voiles, je me sens à l’aise à toutes les allures avec un petit plus sous spi. Maintenant, j’ai naturellement hâte de retourner sur l’eau ».

« Toute la difficulté de cette course, sur ce nouveau support est de trouver le bon curseur et de percuter pour aller dormir au bon moment. Selon les conditions et le choix des voiles, tu peux te reposer sans perdre trop de terrain. Ce sera stratégique, anticiper les changements de voiles, prévoir les bons créneaux et pouvoir ainsi garder la pêche jusqu’au bout. Ne pas subir et conserver toute sa lucidité jusqu’à la ligne d’arrivée. Je vois ça un peu comme pour les skieurs qui, quelques minutes avant leur descente, ferment les yeux et miment leurs mouvements, visualisent le parcours. Pour nous, ça ressemble à ce que nous faisons lorsque nous arrivons d’une étape et que les terriens s’amusent de nous voir refaire la course avec nos mains ».