Géronimo à Hong Kong
DR

Lorsque la campagne dans le Pacifique et en Asie a été décidée, Olivier de Kersauson et son équipe ont souhaité répondre favorablement à l’invitation du Royal Hong Kong Yacht Club. Le record du Pacifique d’Est en Ouest finissant au Japon, le WSSRC a accepté d’ouvrir une nouvelle route pour l’établissement d’un temps de référence entre Yokohama et Hong Kong.

C’est désormais chose faite en 4 jours 17 heures, 47 minutes et 23 secondes, après 1650 miles parcourus. Si Olivier de Kersauson ne s’avoue qu’à moitié satisfait, il s’en explique : « Nous sortions de 14 jours éprouvants sur le record du Pacifique et quatre jours après l’arrivée, nous sommes partis sur ce parcours car une fenêtre satisfaisante s’ouvrait pour les premières heures. Mais une fois passée, les vents ont commencé à faiblir inexorablement jusqu’à disparaître parfois, comme lors des deux derniers jours. Geronimo faisait des sauts de puce avec des vents hérétiques passant de 2 à 12 nœuds d’une heure à l’autre. Le tout avec une chaleur accablante qui faisait du bateau un four… ça vous rend un peu pressés d’arriver. »

Il n’en resta pas moins que la route empruntée par Olivier de Kersauson et ses sept membres d’équipage relève d’un parcours complexe et intéressant. « Nous traversons différents systèmes météo et comme les données sont bien plus rares dans ces zones, nous avons recours à l’instinct. Aux vues des difficultés météo que nous avons rencontrées sur la fin de notre record sur le Pacifique ou de celles d’Ellen Mac Arthur dans sa campagne asiatique, nous n’avons pas hésité à prendre cette fenêtre de départ. Le temps final ne me satisfait pas pleinement au regard du potentiel de Geronimo. Mais comme dans toute nouvelle expérience, il faut un « premier » pour essayer. L’essence même de ces nouvelles routes, c’est aussi de relier les civilisations et les hommes entre eux. On découvre encore, on apprend toujours. C’est un grand luxe que de pouvoir encore s’émerveiller de nos jours. »

Prochaine tentative, le record du Pacifique nord entre Yokohama et San Francisco !

Après 3 semaines de chantier réalisé à San Diego, un record du Pacifique et ce dernier parcours en Asie, l’équipage va maintenant pouvoir souffler un peu et découvrir la foisonnante HongKong. Geronimo restera 10 jours à Hong Kong avant d’être convoyé vers Yokohama pour une tentative de record sur le Pacifique, d’Ouest en Est vers San Francisco.