François Jambou et Ambrogio Beccaria en tête de la Mini en Mai

Mini En Mai 2019 @ Photo Jacques Vapillon

Les 84 Ministes sont à l’abri au port de la Trinité-sur-Mer en attendant de laisser passer le coup de vent annoncé. Partis lundi pour une première boucle d’une centaine de milles via Groix et Belle-Ile dans des conditions variées, François Jambou en proto a été le premier à couper la ligne d’arrivée. La première partie de la Mini en Mai a débuté dans un vent léger, voire inexistant pour les cinq malchanceux qui se sont retrouvés aspirés par le courant du mauvais côté de la marque de sortie du chenal de la Teignouse. Face à ces conditions, Julien Letissier (#869 Kerno.bzh) et Ronan Gabriel (#918 Voi’Large) ont abandonné tandis que Jean-René Guilloux (#915 Crédit Agricole 35), Benjamin Ferre (#902 Imago/Incubateur d’Aventures) et Masa Suzuki (#470 Lendur) ont continué leur route déterminés à boucler la course. Le vent est monté comme prévu au petit matin et le parcours s’est terminé dans la brise pour les premiers, les derniers arrivant quant à eux avec le début de l’épisode de vent fort.

François Jambou (#865 Team BFR Marée Haute) coupe la ligne en premier, devant Axel Tréhin (#945 Tartine). En tête pendant une bonne partie de la course, ce dernier a vu le skipper du tant redouté #865 lui passer sous le nez après avoir pris sa quille dans un casier. Suite à cette mésaventure, Axel Tréhin concède 33 minutes à François Jambou. En troisième position, Erwan le Mené (#800 Rousseau Clôture) arrive une heure après le leader.

Du côté des Séries, le favori a une nouvelle fois répondu présent. Ambrogio Beccaria (#943 Geomag) a dominé la course, arrive en 6e position au scratch et prend la tête de sa catégorie. Il devance Guillaume l’Hostis (#868 Alternative Sailing) qui a su tirer son épingle du jeu en prenant de bonnes options. Sébastien Guého (#909 De la Boue sur les Sabots) s’adjuge la troisième position à deux minutes de son concurrent direct.

Suite à cette journée intense, pendant laquelle l’organisation de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer avait tout mis en place pour que ces arrivées se fassent dans les meilleures conditions, les marins passeront la journée de mercredi bien au chaud et en sécurité avant un deuxième départ jeudi qui devrait les emmener contourner l’île de Ré.

François Jambou : « Ça s’est bien passé parce que j’arrive en tête mais pas trop à la loyale puisque j’étais au coude à coude avec Axel Tréhin. Le pauvre a pris un casier dans la quille, du coup j’ai pu le distancer. C’était un peu plus facile pour moi d’arriver en tête. Il a eu un coup de pas de bol, j’ai vraiment de la peine pour lui. J’ai 33 minutes d’avance et c’est pas grand-chose, ça peut vite se faire dans l’autre sens aussi. L’objectif, c’est de gagner maintenant forcément! J’estime avoie eu de la chance. » Et Erwan le Mené, beau joueur, de rétorquer : « On a la chance que l’on mérite François!« .