Franck Cammas sacré champion de France

Cammas Groupama Dian24
DR

Pas de combat donc pour la flotte des Diam 24 et une légère déception pour les vingt-quatre équipages qui auraient apprécié s’affronter pour la première fois de la saison dans du petit temps. Groupama remporte donc le titre de champion de France des monotypes. Un peu plus loin, Combiwest complète le podium avec 34 points. Vincent Riou (PRB), lui, réalise une belle performance en prenant la quatrième place du classement général. Tous les esprits sont maintenant tournés vers le Tour de France à la Voile qui aura lieu dans moins de 50 jours. L’avant-saison a donné le ton et les trois semaines de régates autour du littoral français s’annoncent passionnantes.

Franck Cammas, Groupama : « C’est sympa d’arriver sur le circuit Diam 24 et d’avoir la chance de gagner. Aujourd’hui, nous n’avons malheureusement pas navigué. Il n’y a pas eu de combat. Au final seulement deux points nous séparent de Spindrift, et naviguer avec eux, voire un peu devant, c’est super car c’est la référence depuis le début de la saison. C’est très serré sur l’eau et nous tout peut changer très vite. Avec Combiwest et Spindrift, nous sommes les trois bateaux de tête. Si nous sommes au dessus du lot je pense que c’est avant tout parce que nous sommes des spécialistes du petit catamaran. En ce qui concerne Damien Iehl, à la barre de Combiwest, c’est un très bon marin qui arrive à s’adapter à n’importe quel support. Sur les raids côtiers tout le monde peut passer devant, mais nous étions parmi ceux qui avaient la capacité de revenir même lorsque nous étions mal placés. C’est bon signe, cela signifie que le bateau va vite, la communication en terme de tactique se passe bien, les décisions sont prises rapidement. Nous en avions besoin car c’était tordu et très tactique sur ce Grand Prix. C’est motivant pour la suite ! »

Classement général du Grand Prix de l’Ecole Navale :

1. Groupama (Franck Cammas) : 24 pts
2. Spindrift (Yann Guichard, barré par Xavier Revil) : 26 pts
3. CombiWest (Frédéric Guilmin) : 34 pts
4. PRB (Vincent Riou) : 41 pts
5. Courrier Choc (Pierre-Loïc Berthet) : 42 pts
6. Normandy Elite Team (Charles Hainneville) : 52 pts
7. Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois) : 61 pts
8. Macif (François Gabart) : 63 pts
9. Radio Vinci Autoroutes (Jean-Baptiste Gellée) : 66 pts
10. ENGIE (Sébastien Rogues) : 66 pts

Les leaders d’hier sont les vainqueurs du jour

En raison des situations sur les deux zones de courses, les Présidents des comités de course de Crozon-Morgat et Camaret ont dû se résoudre à conclure cette 14ème édition avant midi sans avoir pu faire courir les compétiteurs une dernière fois. A Lanvéoc-Poulmic, trois départs ont été donnés. Uniquement les Longtze et les Mach 6’50 sur une zone plus ventée ont réussi à valider chacun une course aujourd’hui dont le résultat ne bouleverse pas les classements.