Sortie au large Groupama 4
DR

Classé monument historique, France 1 est le premier bateau non anglo-saxon à s’être attaqué à la Coupe de l’America grâce à la passion du Baron Bich, qui n’hésita pas à défier les plus grands tycoons américains et britanniques pour tenter de remporter le plus ancien trophée sportif au Monde. Remarquablement construit en trois plis d’acajou par Egger dans le Doubs sur des plans d’André Mauric, France 1 était tellement réussi qu’il participa à trois défis, en 1970, 1974 et 1977. Dessiné par Juan Kouyoumdjian, célèbre architecte franco-argentin, et construit chez Multiplast à Vannes, Groupama 4 était sans doute le voilier le plus innovant de la Volvo Ocean Race, qui a permis aux Français de s’imposer dans une régate planétaire dominée depuis des décennies par les Anglo-Saxons. Le bateau et son exceptionnel équipage seront donc pour la première fois accessibles au grand public à Paris, après leur consécration sportive autour du Monde.

L’actualité sportive de cet hiver étant dominée par le Vendée Globe, et ce dernier installant son PC course dans le Pavillon 1, les vacations quotidiennes et en direct avec les skippers du « Vendée » participeront aussi beaucoup à l’animation du Nautic. Sur la grande Scène Nautic, s’enchaîneront chaque jour des présentations et remises de prix. Citons dans le désordre : projections des films de Groupama autour du Monde, mais aussi de la FFVoile, la remise des Prix du Top Club FFVoile, du Prix du Yacht de Tradition de l’année, du concours Nautic Photo, la présentation du parcours du Tour de France à la Voile, la journée des 1000 marins…

Comme chaque année, et avec le concours du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, le Nautic rassemble des innovations, produits et technologies qui ont été conçus dans un souci de préservation des ressources et de l’environnement. Même s’il est difficile d’imaginer un mode de propulsion plus écologique que la voile et que les plaisanciers sont parmi les premiers acteurs de la défense de leur environnement, l’imagination et le dynamisme de l’industrie nautique cherchent toujours à faire mieux. Cette année seront présentés des systèmes de protection de carène innovants ou encore des solutions de recyclage des bateaux hors d’usage.