En route pour Cuba !

Yannick Bestaven - St Nazaire Dakar 2003
DR

C’était l’effervescence, ce matin, sur les pontons. Familles, sponsors supporters… Même pour un vieux briscard comme Eric Drouglazet (« Crédit Maritime – Zerotwo » »), la pression était forte : «  »ce n’est pas anodin, ce n’est pas comme si on allait prendre le métro! «  ». «  »Ce sont peut être les heures à la fois les plus agréables et les plus difficiles » » avouait de son côté Yannick Bestaven, le skipper d' » »Aquarelle.com » ». Il y avait de jolis bisous aux enfants, aux familles. «  »Dans un projet comme ça, tout le monde s’investit à fond » », expliquait Gildas Morvan, «  »et le rôle des familles est super important aussi, on part quand même pour un mois et dans l’intervalle, ce sont les femmes qui s’occupent des enfants, il ne faut jamais oublier ça » ».Ensuite, les zodiacs ont remorqué les bateaux dans la grande écluse, L’ultime heure encore en contact avec la terre. Puis à 14h08, Joël Batteux, Maire de Saint Nazaire, a donné le coup de canon synonyme de départ pour le Trophée BPE par un vent de 10-12 nœuds de secteur sud-sud-ouest, une mer avec un léger clapot et un soleil voilé. Dominic Vittet («  »Atao Audio System » ») a été le plus prompt à franchir la ligne de départ dans l’estuaire de la Loire. Il était suivi de Yannick Bestaven («  »Aquarelle.com » ») et Jeanne Grégoire («  »Banque Populaire » »). A noter le rappel individuel de David Raison («  »Coutot Roehrig » »), qui a volé le départ. Il a immédiatement réparé en refranchissant la ligne. Ensuite, Charles Caudrelier («  »Bostik » ») a pris les commandes de la course. Ainsi les douze skippers sont rentrés dans le vif du sujet. Ils se enfin retrouvés seul à bord puis ont commencé à s’organiser pour négocier au mieux les quatre semaines de grand large qui se présentent devant leurs étraves. A eux maintenant d’écrire la belle histoire de cette transat.Perrine Vangilve / Le Télégramme »