Les Ecrans de la Mer, 21 films documentaires de grande qualité dont 16 en compétition

Les Écrans de la Mer, festival international du film de mer se sont tenus aux Sables d’Olonne, organisés par La Guilde. 3 jours de projections, de rencontres et d’échanges foisonnants autour d’une programmation riche, à l’image de la mer.

Une sélection internationale de 21 films documentaires de grande qualité dont 16 en compétition (parmi 140 inscrits) ;
– Une trentaine d’exposants (professionnels de la mer, de la solidarité, artistes, aventuriers,
innovateurs), généreux de leur savoir-faire, rassemblés dans la salle La Frégate où l’esprit
d’entraide “des pionniers” d’une première édition a régné ;
– Huit tables rondes aux thématiques variées avec des intervenants de grande qualité ;
– Des parrains exceptionnels et inspirants (VDH, Don McIntyre, Tom Goron, mascotte des scolaires) partageant leur vision de l’aventure en mer ;
– Une maîtresse de cérémonie, Anne Quéméré, navigatrice de l’extrême, aussi à l’aise en mer que sur les planches, fil d’Ariane inspiré entre les réalisateurs et le public ;
– Un jury film passionnant et passionné, composé de personnalités d’horizons variés (Yves Marre, président, navigateur solidaire, amiral Marin Gillier, ancien patron des commandos marines, Clara Dumard, la benjamine du passage du Nord-Ouest à la voile, Ramón Gutierrez, 35 ans de Grands Reportages pour Thalassa, Eric Beauducel, 30 ans de réalisation de documentaires) qui, dixit les coulisses, a eu beaucoup de plaisir à travailler ensemble pour proposer un palmarès illustrant la richesse des sujets lié au monde marin (aventure humaine, histoire, pêche, biodiversité, éthologie, plongée sous-marine, environnement) :

● Grand Prix du Festival
L’Île de Lumière – Quand la France sauve les boat people, un film de Nicolas Jallot
Production : Transparences Productions et France 2. 65 minutes, France
Dotation : 3 000 € offerts par CIC Ouest.

● Prix de l’Image
700 requins dans la nuit, un film de Luc Marescot. Une expédition menée par Laurent Ballesta. Co-production : ARTE France, Le cinquième rêve, Andromède Océanologie, Les Gens Bien Production, Filmin’Tahiti, CNRS Image. 52 minutes, France
Dotation : 1 000 € offerts par CIC Ouest.

● Prix de l’Écriture
2 films ex-æquo
Hommes des tempêtes, un film de Frédéric Brunnquell
Production : Morgane Production, France Télévisions. 55 minutes, France
Dotation : 1 000 € offerts par CIC Ouest.
Poisson d’or, poisson africain, un film de Thomas Grand et Moussa Diop
Production : Zideoprod. 60 minutes, Sénégal
Dotation : 1 000 € offerts par CIC Ouest

● Prix Ushuaïa TV / Écrans de la Mer des Sables d’Olonne
Queen Without Land, un film de Asgeir Helgestad
Production : Artic Light AS. 52 minutes, Norvège
Dotation : Une diffusion sur la chaîne Ushuaïa TV Et parce que la mer est un territoire d’aventure et d’innovation à protéger, des aventuriers et créateurs de start-up ultra motivés et inspirants, venus défendre leurs projets en soutenance devant des jurys de grands professionnels présidés par Don McIntyre, fondateur de la Golden Globe Race, pour la Bourse de l’Aventure Maritime et par Franck Zal, PDG d’Hemarina, pour le Prix Start-up de la Mer.

Deux récompenses dotées par La Guilde, dont les lauréats, après des délibérations reflétant la qualité des candidats, sont :
● Bourse de l’Aventure Maritime
Lauréat : Vincent Grison pour son projet Rennes-Pôle Nord-Rennes, un aller-retour en nacelle multi-sports tractée par un vélo, un kite surf et à ski.
Dotation : 5 000 € attribués par La Guilde

● Prix Start-Up de la mer
Lauréat : Matthieu Kamm de l’association Earthwake pour le projet Chrysalis de recyclage de déchets plastiques en combustible
Dotation : 5 000 € attribués par La Guilde

Les Écrans de la mer ont également été ponctués de temps forts comme le dîner des Sportifs avec les étoiles sablaises (Hélène Noesmoen, Caroline Angibaud, Maxime Gaborit, Norbert Seldlacek, les Oceboys #Waterfamily…). Un festival, c’est certes une programmation mais c’est aussi une aventure humaine commencée il y a quelques mois et intensément vécue pendant ces trois jours.