Drheam Cup. Les arrivées se succèdent

20_12230 © Thierry Martinez. LA TRINITE SUR MER - FRANCE . 21 Juillet 2020. 3éme DRHEAM CUP : CHERBOURG / LA TRINITE SUR MER . Arrivée à La Trinité sur Mer.

Premier arrivé ce mardi à 10h30, le Maxi Edmond de Rothschild (Franck Cammas/Charles Caudrelier) s’est imposé en Ultime sur la DRHEAM-CUP 1100. Deuxième succès consécutif en Multi50 sur la DRHEAM-CUP 700 pour Solidaires en Peloton-ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus), tandis que sur la DRHEAM-CUP 400, c’est l’Anglais Sam Goodchild (Leyton) qui s’est imposé en solitaire, le duo Pierre Leboucher/Benoît Mariette (Guyot Environnement) en double. Enfin en IRC équipage, Amanjiwo (Sébastien Harinkouck) conserve son titre. Dénouement attendu dans la soirée pour les Class40, Multi 2000 et IRC double.
DRHEAM-CUP 1100-Ultimes (750 milles) : Le Maxi Edmond de Rothschild enchaîne les victoires

DRHEAM-CUP 700-Multi50 (615 milles) : Le doublé pour Solidaires en Peloton-ARSEP
Tenant du titre de la DRHEAM-CUP 700 en Multi50, Solidaires en Peloton-ARSEP s’impose pour la deuxième fois de suite, l’équipage de Thibaut Vauchel-Camus, secondé par Corentin Douguet, Billy Besson et Louis Viat, ayant réussi à prendre l’avantage sur ses poursuivants Leyton (Arthur Le Vaillant) et Ciela Village (Erwan Le Roux) lors de la première nuit le long des côtes anglaises, à la satisfaction de son skipper : « A ce moment-là, j’ai profité de mon expérience du bateau pour bien tirer dessus, ensuite, on savait que celui qui sortirait le premier de la dorsale avait toutes les chances de rester en tête et de marquer encore son avance, c’est ce qui s’est passé. Et on a continué à appuyer sur le champignon avec de super moyennes pendant la deuxième nuit : ce matin, on était quasiment à 30 nœuds de moyenne pendant deux heures, sans traumatiser le bateau, ça commence à faire pas mal pour un « petit » multi comme ça. C’est ma deuxième victoire sur la DRHEAM-CUP, j’ai eu la chance de la gagner il y a deux ans en solo, j’étais super content que la course ait eu lieu après l’annulation de la Transat Québec-Saint-Malo, je remercie Jacques Civilise (l’organisateur) et ses partenaires d’avoir insisté pour qu’elle puisse se tenir, c’est une belle victoire. »

Une victoire scellée mardi à 13h26’24 après 2 jours 26 minutes et 24 secondes de course, et avec 2 heures 26 minutes et 56 secondes d’avance sur Leyton, arrivé deuxième.

20_13076 © Thierry Martinez. LA TRINITE SUR MER – FRANCE . 21 Juillet 2020.
3éme DRHEAM CUP : CHERBOURG / LA TRINITE SUR MER . Arrivée à La Trinité sur Mer.

Deuxième de la Solo Maître CoQ fin juin, Sam Goodchild signe décidément un étincelant retour en Figaro Bénéteau (il n’avait plus navigué sur le circuit depuis 2017), puisqu’il a remporté la DRHEAM-400 haut la main, premier monocoque et premier Figaro à l’arrivée ! Dans le peloton de tête emmené par Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) à la marque de West Shambles au terme de la première traversée de la Manche, le skipper de Leyton s’est senti poussé des ailes le long des côtes anglaises, puisqu’il a alors pris les commandes de la flotte pour ne plus jamais les lâcher. « Tout s’est joué entre Shambles et Plymouth, j’avais une bonne vitesse au portant et j’ai empanné au bon moment : quand j’ai croisé avec les autres après mon « jibe », j’étais 2 milles devant Pierre Quiroga et Tom Laperche, j’ai ensuite réussi à garder mon avantage jusqu’à la fin », a confié l’Anglais, qui signe sa première victoire sur le circuit, alors qu’il n’avait pas encore fait de compétition sur le Figaro Bénéteau 3, sorti l’an dernier. « Je pense que le Class40(support sur lequel il a couru en 2018 et 2019) est assez similaire au Figaro 3, la preuve, Yoann Richomme a gagné la Solitaire l’année dernière en sortant d’une année en Class40. Le fait d’avoir navigué sur des gros projets avec des grands champions, notamment au sein du Team Sodebo, ça aide aussi, on apprend beaucoup de ces expériences qui ne peuvent que t’aider quand tu te retrouves sur ton petit bateau. »Leyton, arrivé mardi à 16h06’40, s’impose devant Tom Laperche (Bretagne CMB Espoir) qui l’avait devancé sur la Solo Maître CoQ), tandis que le podium est complété par Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), juste devant Pierre Quiroga (déjà 4esur la Solo Maître CoQ), Robin Marais (Ma Chance et Moi), auteur d’une très bonne course, et Gildas Mahé (Breizh Cola).

Le Podium Figaro Beneteau 3 – Sam Goodchild, Tom Laperche et Armel Le Cleac h de la Drheam Cup 2020 – La Trinite sur Mer le 21/07/2020

En Figaro double, le mano a mano, qui aura duré toute la course, a été remporté par Pierre Leboucher et Benoît Mariette (Guyot Environnement) devant Tom Dolan et François Jambou (Smurfit Kappa – Concarneau Entreprendre), tandis qu’en IRC équipage, Amanjiwo (Sébastien Harinkouck) a remporté la DRHEAM-CUP/GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE pour la deuxième fois consécutive.

20_13329 © Thierry Martinez. LA TRINITE SUR MER – FRANCE . 21 Juillet 2020.
3éme DRHEAM CUP : CHERBOURG / LA TRINITE SUR MER . Arrivée à La Trinité sur Mer.

 

Sur le parcours de 550 milles de la DRHEAM-CUP 700, le suspense bat toujours son plein en Class40 entre deux bateaux qui ne se quittent pas depuis le départ, Crédit Mutuel (Ian Lipinski) et Palanad 3 (Nicolas Groleau), qui ont réussi à creuser un écart conséquent sur le duo Lamotte-Module Création (Luke Berry)-Everial (Stan Thuret), à la lutte pour la troisième place.

En Multi 2000, Team Vent Debout (Fabrice Payen), jusque-là bien campé en tête, a été nettement freiné en début d’après-midi mardi dans une molle au large de Penmarch et a vu son leadership menacé par No Limit (Yann Marilley), positionné plus au large, tandis que B.O . Carré (Gildas Breton) menait la chasse derrière.

Sur le parcours de 428 milles de la DRHEAM-CUP 400 en IRC double, la tête de flotte se livrait à une belle bataille stratégique au large du Finistère Sud, avec un avantage à l’option du large choisie par C.Magic (Jacques Croyère/Eric François). Enfin en yachts classiques, Faiaoahe (Rémy Guérin) comptait mardi après-midi une trentaine de milles d’avance sur Le Loup Rouge (Pierre Le Goupil), les deux bateaux étant alors entre Wold Rock et la pointe de la Bretagne.

Les ordres d’arrivée (à 17h30) :

DRHEAM-CUP 1100-Ultimes (750 milles) :
1. Maxi Edmond de Rothschild (Franck Cammas/Charles Caudrelier), arrivé à 10h30’33 après 1 jour 21 heures 30 minutes et 33 secondes
2. Sodebo Ultim 3 (Thomas Coville), arrivé à 12h27’53, à 1h57’20 du vainqueur
3. Actual Leader (Yves Le Blevec), arrivé à 16h25’19, à 5h54’46 du vainqueur
DRHEAM-CUP 700-Multi50 (615 milles) :
1. Solidaires en peloton-ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus), arrivé à 13h26’24 après 2 jours 26 minutes et 24 secondes
2. Leyton (Arthur Le Vaillant), arrivé à 15h53’30, à 2h26’56 du vainqueur
DRHEAM-CUP 400-Figaro solitaire (428 milles) :
1. Sam Goodchild (Leyton), arrivé à 16h06’40 après 2 jours 2 heures 51 minutes et 40 secondes
2. Tom Laperche (Bretagne CMB Espoir), arrivé à 16h51’52, à 45’12 du vainqueur
3. Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), arrivé à 17h01’27
4. Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019), arrivé à 17h03’34
5. Robin Marais (Ma Chance et Moi), arrivé à 17h08’08
6. Gildas Mahé (Breizh Cola), arrivé à 17h10’41
DRHEAM-CUP 400-Figaro double (428 milles) :
1. Pierre Leboucher et Benoît Mariette (Guyot Environnement), arrivés à 17h11’56, après 2 jours, 3 heures, 56 minutes et 56 secondes
2. Tom Dolan et François Jambou (Smurfit Kappa – Concarneau Entreprendre), arrivés à 17h17’10, à 5’14 du vainqueur
DRHEAM-CUP 400-IRC (428 milles) :
1. Amanjiwo (Sébastien Harinkouck), arrivé à 17h22’48, après 2 jours 4 heures 7 minutes et 48 secondes