Le marin britannique Tony Bullimore est mort ce mardi à l’âge de 79 ans. Il avait été sauvé de justesse en 1997 après le naufrage de son bateau dans l’océan Indien.

Tony Bullimore n’est plus. Le navigateur anglais s’est éteint à l’âge de 79 ans des suites d’un cancer, a annoncé mardi 31 juillet la presse britannique. Le charismatique personnage était rentré dans l’histoire du Vendée Globe après avoir frôlé la mort une première fois lors de l’édition 1997.

Seul à bord de son monocoque, l’Exide-Challenger, le marin chavire le 4 janvier au large de l’Australie. Échoué au beau milieu de l’océan Indien, la coque de son bateau renversée, il tente malgré tout de survivre dans une poche d’air exiguë, malgré l’hypothermie et la déshydratation. Blessé aux mains et aux pieds, peinant à se mouvoir, il se nourrit uniquement de chocolat et d’eau. Il tient quatre jours ainsi, avant d’être miraculeusement sauvé par une frégate de la marine australienne.

Le navigateur rallie la terre ferme une semaine plus tard, le 13 janvier, jour de son anniversaire. Il déclare alors à propos de son sauvetage inespéré: «J’ai entendu une sorte de tchi, tchi, je croyais qu’il s’agissait d’un hélicoptère, mais en fait, c’était le moteur du petit bateau envoyé par la frégate Adélaïde qui me portait secours.»