Diam24. Première victoire pour Team Réseau Ixio

Grand Prix Guyader 2019 - Diam24

Le niveau se resserre en Diam24. L’équipage de Beijaflore a finalement cédé sa première place au Team Réseau Ixio dans la dernière journée du GP Guyader en Diam24 qui l’ont emporté à l’issue des cinq courses du type stadium du jour (4 pour le rond Argent). « C’est notre première victoire cette saison et forcément, ça fait plaisir d’autant que ce Grand Prix Guyader a vraiment été une épreuve très complète, avec des conditions très variées. On a réussi à gagner trois courses en finale. C’est génial. Cette fois-ci, on n’a pas fait de boulette. Même hier, sur le raid, quand c’est devenu un peu complexe, on s’en est bien sorti. Notre plus mauvaise perf est une place de 6e. On a réussi à être solide sur tous les départs, ce qui n’avait pas été le cas en début de saison. On est dans un bon état d’esprit et on espère que ça va durer. En attendant, ça montre qu’il faut compter sur nous », a commenté Sandro Lacan, le barreur marseillais qui s’est montré très régulier en finale, à l’inverse de Beijaflore qui a encaissé des places de 11e et 7e ce samedi, passant notamment complètement à côté de son départ dans la dernière régate. « Ce n’est pas des places auxquelles on a été trop habitué depuis le début de l’année et ça pique un peu », a avoué Valentin Bellet, vainqueur cette saison de l’EFG Sailing Arabia – The Tour, du Grand Prix Atlantique et du Spi Ouest-France. « On passe à côté du doublé mais on termine malgré tout 2e. On prend quand même ! », a ajouté le Charentais qui continue, de fait, de faire forte impression, tout comme Golfe du Morbihan Breizh Cola et Solune Robert et Cheminées Poujoulat de Robin Follin, indiscutablement les hommes en forme de cette année 2019. « La course a vraiment été très intéressante. On a eu des conditions pas vraiment simples mais des belles conditions du début à la fin. Aujourd’hui encore, on a eu des grosses bascules à gérer. Dans ce contexte, ça n’a pas été facile de faire preuve de constance. L’important a vraiment été de ne pas prendre de plomb. Pour notre part, on est un peu passé à côté du raid et aujourd’hui on a pris une BFD (ndlr : disqualification pour départ prématuré) mais sinon on a toujours été hyper régulier, avec que des manches dans le Top 3. C’est positif », a terminé Robin Follin.

Classement (après 13 courses) : 1. Team Réseau Ixio (Sandro Lacan) 33 pts ; 2. Beijaflore (Valentin Bellet) 42 pts ; 3. Golfe du Morbihan Breizh Cola (Riwan Perron / Solune Robert) 45 pts ; 4. Cheminées Poujoulat (Robin Follin) 47 pts ; 5. EFG Private Bank Monaco (Corentin Horeau / Hussain Al Jabri) 51 pts ; 6. Renaissances Services (Corentin Horeau) 51 pts ; 7. Groupe Atlantic (Aristide Gasquet) 69 pts ; 8. Pink Lady – Pays de l’Orr – Sud de France (Pieter Tack) 77 pts ; 9. Team La Boulangère (Mathilde Géron) 85 pts ; 10. Homkia – Nil Les Sables d’Olonne (Raphaël Censier) 94 pts. (21 inscrits)