Des écarts en latéral lors du passage du pot au Noir

A bord d`Abu Dhabi
DR

Ce matin, Team Brunel est en tête de la flotte avec 5 milles d’avance sur Abu Dhabi. Ces deux équipes progressent à l’ouest des autres VOR65. A l’est on retrouve Vestas et Mapfre avec Dongfeng optant pour une route médiane. Team Alvimedica revient dans le sillage du bateau franco-chinois après avoir pris du retard lors du passage des îles du cap Vert. Team SCA a réduit l’écart sur le leader à 66 milles, mais ces distances restent peu importantes dans cette zone de convergence intertropicale où les conditions restent imprévisibles.

Si le vent a tendance à souffler de l’est, des variations importantes sont à noter ce matin avec une brise d’une dizaine de noeuds qui bascule de 72° à 130°.  Selon les prévisions, les équipages peuvent s’attendre à beaucoup de pluie aujourd’hui. Il est impossible dans cette zone de déclarer que le premier à y entrer sera le premier à en sortir, car les conditions peuvent varier localement. A l’aube ce matin, il semblerait que le vent soit plus fort à l’ouest, car Brunel avance à 10 noeuds, tandis que Vestas ne progresse qu’à 1 noeud. Mais Wouter Verbraak, navigateur sur Vestas souligne que “cette zone de convergence intertropicale est assez amusante, mais très imprévisible”.

Ian Walker a essayé de se convaincre hier que ce passage à travers le pot au Noir allait être facile et qu’Abu Dhabi allait surprendre tout le monde. “On va passer directement à travers cette zone. Azzam ne va même pas ralentir…”

Le vétéran Will Oxley (Alvimedica) était plus prudent : “La réalité est telle que si vous avez un taux de réussite de 60% avec les nuages, vous êtes en bonne posture. C’est vraiment un jeu de hasard.”

Classement de 9h
1. Brunel
2. Abu Dhabi à 5 milles
3. Dongfeng à 31 milles
4. Mapfre à 46 milles
5. Alvimedica à 46 milles
6. Vestas à 54 milles
7. SCA à 67 milles