Race Start

Le départ de la Monaco Globe Series a été donné par S.A.S. le Prince Albert II dans un vent de 12 nœuds permettant aux 9 IMOCA de s’élancer pour la première épreuve des Vendée Glob Series.
Au vent de la plupart des concurrents et préférant un départ au viseur, SMA mené par la paire Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet, s’est positionné dans le groupe de tête suivi de très près par le 60 pieds monégasque Malizia II.
Monin d’Isabelle Joschke et Alain Gautier a également sorti son épingle du jeu en abattant au moment du top départ, se plaçant sous le vent. Un choix judicieux lui permettant d’atteindre une belle vitesse et de prendre la tête de la course. Mais il faudra attendre encore un peu pour se déclarer sur les pronostics.
Une chose est certaine : la suite s’annonce haletante puisque les concurrents s’attaquent désormais au segment du parcours le plus venté avec au programme de la nuit prochaine, une cellule orageuse annoncée sur la Corse et donc des rafales à gérer sous les grains. « Les conditions météorologiques annoncent de nombreuses manœuvres, ça va être sport » commente Pierre Casiraghi.
A noter que la position des bateaux est relevée toutes les trente minutes et publiée sur la cartographie de la course : : http://bit.ly/2JdTu4i.

C’est à 13h00 exactement que le départ de la première édition des Monaco Globe Series a été donné par S.A.S. le Prince Albert II depuis le M/Y Pacha III, élégant motor-yacht d’époque (1936) à bord duquel des membres de la famille princière étaient présents afin de soutenir Pierre Casiraghi en lice avec Boris Herrmann à bord de Malizia II.

Du changement sur le parcours
En contact permanent avec les concurrents, Guillaume Rottee, Directeur de Course, adaptera si nécessaire le tracé de près de 1.000 milles nautiques en fonction des conditions météorologiques.
Actuellement, les navigateurs se dirigent vers les Bouches de Bonifacio par l’ouest de la Corse, zone qu’ils devraient atteindre à 5h00 dans la nuit de dimanche à lundi. Ils entameront par la suite la longue descente qui les mènera au Golfe de Mondello en Sicile avec un passage devant le Circolo della Vela Sicilia, challenger of record de la 36e America’s Cup et organisateur de la Palermo-Montecarlo.

Les 18 navigateurs mettront par la suite le cap vers le sud-Sardaigne et non plus Mahon aux Baléares. Après une remontée vers Cagliari, ils rallieront la Principauté pour une arrivée prévue pour le moment vendredi 8 juin au matin ; la remise des prix étant programmée à 18h00.

Bruits de ponton
Peu avant le départ en mer, les skippers en ont profité pour peaufiner les derniers réglages mais aussi partager leurs attentes « j’ai vraiment hâte d’y être » a lancé Stéphane Le Diraison, à la barre de Boulogne Billancourt, « cela s’annonce bien. On connaît les points forts de chaque concurrent et la Méditerranée est un terrain de jeu qui laisse sa chance à chacun, la course est vraiment ouverte. »
Si certains duos sont des machines bien huilées, ce n’est pas le cas de tous à l’image de Manuel Cousin associé à Alan Roura « on va se découvrir sur cette course mais on se connait pour avoir déjà navigué l’un contre l’autre. J’ai une totale confiance en notre potentiel. »
Arrivée sur le circuit il y a peu, Joan Mulloy navigue ici aux côtés de Thomas Ruyant à bord Kilcullen Team Ireland. « Thomas est un excellent marin et je vais énormément apprendre à ses côtés et je suis super heureuse d’être sur la ligne de départ. »

Liste des inscrits :
Malizia-Yacht Club de Monaco – Pierre Casiraghi / Boris Herrmann
SMA – Paul Meilhat / Gwénolé Gahinet
Newrest Art & Fenêtres – Fabrice Amedeo / Eric Peron
Bureau Vallée 2 – Louis Burton / Arthur Hubert
Monin – Isabelle Joschke / Alain Gautier
4myplanet2 – Alexia Barrier / Pierre Quirogea
Groupe Setin – Manuel Cousin / Alan Roura
Kilcullen Team Ireland – Joan Mulloy / Thomas Ruyant
Boulogne Billancourt – Stéphane Le Diraison / Stan Maslard