Défi Azimut. Charal remporte les 48H d’un souffle

charal beyou @ C. Favreau

C’est finalement Jérémie Beyou sur Charal qui s’est imposé sur ces 48H du Défi Azimut devant trois femmes, Samantha Davies sur Initiatives Coeur, Isabelle Joshke sur MACSF et Clarisse Crémer sur Banque Populaire X. Un finish qui s’est déroulé dans la pétole en revenant vers Lorient.
On retiendra de cette course que les favoris du Vendée Globe sont toujours là avec un petit plus pour Charlie Dalin sur Apivia qui a montré que ses choix d’avoir un bateau polyvalent sont payant. Jérémie Beyou sur Charal reste toujours aussi rapide, tout comme Thomas Ruyant ou Armel Tripon sur l’Occitane. Sébastien Simon sur son Arkea Paprec s’est montré également aux avants-poste. Celui qui se voit comme un outsider pour le prochain Vendée Globe était bien dans son rôle. Kevin Escoffier sur PRB semble en mesure d’être le premier à venir rivaliser avec ces bateaux de nouvelle génération suivi de Samantha Davies, Boris Hermann et Isabelle Joshke.
Dans les bateaux à dérives, Clarisse Crémer sur Banque Populaire X reste toujours aussi rapide.