The Extreme Sailing Series 2017. Muscat. Oman. Pictures of the fleet racing close to the shore and historic town of Mutrah Credit - Lloyd Images

Les Extreme Sailing Series ont commencé à Mascate, capitale d’Oman, pour démarrer la saison 2017. Neuf équipages internationaux sont inscrits pour cette 11e édition. La première journée s’est déroulée dans des conditions de vent idéales avec une belle brise d’environ 15 nœuds. Après avoir remporté la troisième place du Championnat GC32 la semaine dernière, l’équipage danois SAP Extreme Sailing Team s’est imposée comme l’équipe à battre en s’octroyant la victoire dès la première course de la journée, avant d’ajouter deux autres victoires à son compteur.

Ce nouvel équipage, barré par Adam Minoprio, marin de l’America’s Cup et ancien champion du monde de match-racing, s’est avéré quasi impossible à suivre en début de journée, avant de s’envoler au cours des deux dernières manches.

« Au début de la journée, on sentait bien que l’on avait la bonne vitesse et nous ne pouvions pas vraiment faire d’erreurs », a déclaré Minoprio. « Au fil de l’après-midi, la brise a commencé à tomber et les vitesses ont un peu chuté, mais dans l’ensemble, c’était une bonne journée. Être dans le haut du tableau dès le premier jour face à toutes ces équipes est une bonne manière de commencer. »

Pendant ce temps, la bataille entre Alinghi, vainqueur des Extreme Sailing Series 2016, et leurs précédents rivaux Oman Air et Red Bull Sailing Team ont repris au moment même où la première manche fut lancée.

Red Bull Sailing Team et Oman Air ont chacun remporté une victoire et trois troisièmes places, leur permettant de finir la journée respectivement en deuxième et troisième position, tandis que les trois secondes d’Alinghi les placent à un point, en quatrième position.

Phil Robertson, skipper d’Oman Air, prenant la barre à Morgan Larson cette saison, déclarait que malgré ses bons résultats solides, l’équipage avait eu du mal à retrouver le même état de forme qui les avait vu gagner le championnat GC32.

« Les conditions de navigation étaient excellentes, mais c’était une journée difficile pour nous, et il n’y avait pas une très bonne atmosphère à bord », admettait Robertson. « Les conditions changeaient très vite et nous étions toujours à la traîne, luttant pour rester accroché. Nous avons réussi à nous ressaisir et à sécuriser une série de podiums. C’est à peu près ce à quoi nous nous attendions et nous devons travailler un peu plus pour s’assurer la tête du classement. »

Les équipages invités, Team ENGIE et Team Tilt, ont également remporté quelques podiums, faisant un début remarqué sur le circuit des Extreme Sailing Series, tandis que Tawera Racing terminait la journée sur deux victoires.

« C’était une journée vraiment amusante », déclarait Chris Steele, co-skipper et barreur de Tawera Racing. « Nous avons bien progressé et sommes très heureux. Les garçons ne font que s’améliorer. Les courses plus courtes, sur lesquelles les départs et les manœuvres importent plus que la vitesse, nous conviennent davantage. Nous sommes heureux de nous en sortir avec de bons résultats. »

Les jeunes navigateurs de NZL Sailing Team terminent la journée une place devant Land Rover BAR Academy, forcés de ne pas courir les trois premières manches en raison de problèmes avec leur bateau suiveur.

Un incident entre Team ENGIE et SAP Extreme Sailing Team sur la ligne de départ de la course 7 a abimé le bout-dehors du bateau de Land Rover BAR Academy, menaçant la stabilité de leur mât. Ils ont obtenu réparation pour la course.

Les régates reprendront demain à 14h00 heure locale avec le format ‘Stade Nautique’ devant le Golf Al Mouj (GMT + 4).

Extreme Sailing Series™ Act 1, Mascate résultats après Jour 1, 7 manches (8.3.17)
Classement / Equipages / Points
1er SAP Extreme Sailing Team (DEN) Adam Minoprio, Rasmus Køstner, Mads Emil Stephensen, Hervé Cunnigham, Richard Mason 69 points.
2e Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans Peter Steinacher, Stewart Dodson, Adam Piggott, Will Tiller 68 points.
3e Oman Air (OMA) Phil Robertson, Pete Greenhalgh, James Wierzbowski, Ed Smyth, Nasser Al Mashari 65 points.
4e Alinghi (SUI) Arnaud Psarofaghis, Nicolas Charbonnier, Timothé Lapauw, Nils Frei, Yves Detrey 64 points.
5e Team ENGIE (FRA) Sébastien Rogues, Gurvan Bontemps, Jules Bidegaray, Antoine Joubert, Benjamin Amiot 57 points.
6e Tawera Racing (NZL) Chris Steele, Graeme Sutherland, Shane Diviney, Leonard Takahashi, Josh Salthouse 54 points.
7e Team Tilt (SUI) Sebastien Schneiter, Jéremy Bachelin, Florian Trüb, Arthur Cevey, Jocelyn Keller 54 points.
8e NZL Sailing Team (NZL) Logan Dunning Beck, Harry Hull, Isaac McHardie, Matthew Kempkers, Luca Brown 39 points.
9e Land Rover BAR Academy (GBR) Rob Bunce, Owen Bowerman, Elliot Hanson, Adam Kay, Oli Greber 35 points.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE