De Roscoff à Port-la-Forêt pour sa 29e édition

Tour du Finistère 2013
DR

L’année prochaine le Tour du Finistère à la voile vivra sa 29e édition. Tout un symbole pour ce nombre caractérisant bien le département fétiche de l’épreuve. Lundi au Nautic de Paris, François Arbellot, directeur de Nautisme en Finistère, et Loïc Ponceau commissaire général du Tourduf, ont annoncé une évolution de taille, un classement IRC réservé aux unités les plus importantes, tout en conservant le HN pour celles dont le coefficient va jusqu’au groupe 25. « Nous espérons ainsi la participation de bateaux anglais et intégrer les championnats Manche et Atlantique de l’UNCL. Il est vrai que la tendance de ces dernières années était la venue d’unités de plus en plus grosses. Le format sera limité à six jours pour « répondre aux nombreuses demandes des coureurs »

Les effectifs réduits de participants l’an dernier avaient alerté ses organisateurs et une consultation générale a permis de définir les attentes et les éléments négatifs. C’est donc au travers de cette analyse que le nouveau concept, qui garde toutefois ses fondamentaux, a été imaginé.

L’édition devrait être classique avec « des escales sur ponton ». Le tour s’élancera le dimanche 3 août de Roscoff pour rejoindre l’Aber-Wrac’h (Landéda), puis Camaret-sur-Mer, Douarnenez et Port-la-Forêt le samedi 9 août. Les concurrents vivront trois courses côtières de 30 à 40 milles, deux parcours banane et une course de nuit de 100 milles. L’épreuve a une image grand public confortée par les grandes tablées du soir et les concerts de belle qualité, et le terrain de jeux fait l’unanimité des participants. « Notre objectif est de retrouver des flottes de 90 à 100 bateaux » expliquaient François et Loïc. Il est loin le temps où l’on venait en famille participer au Tourduf, comme il y a une trentaine d’année avec vingt-cinq unités dont des Mousquetaire club. François Arbellot connait bien cette épreuve dont il fut l’un de ses initiateurs. Le pari est lancé et l’équipe de Nautisme en Finistère et du Comité départemental de voile espère jouer sur du velours. Justement ce qui symbolise le 29e anniversaire des noces de mariages. Espérons que le cortège sera dense !