La course parfaite de Paul Meilhat

Paul Meilhat SMA
@ Vincent Curutchet

Paul Meilhat devrait remporter sa première Route du Rhum en Imoca sur SMA, l’ex-Macif à bord duquel François Gabart a gagné le Vendée Globe en 2013 et … la Route du Rhum l’année suivante. C’est donc le bateau tenant du titre en Imoca qui gagne pour la deuxième fois consécutive comme en Ultime. Une sacrée performance pour un bateau à dérives droites qui s’impose face aux foilers de Yann Eliès et de Vincent Riou. « Une victoire qui montre que la révolution vers les foils se fait progressivement » pour François Gabart. Mais si ce bateau l’a emporté, il fallait aussi un marin exceptionnel comme Paul Meilhat qui maîtrise parfaitement son bateau et qui a une belle équipe derrière lui. Un marin dont le partenariat avec SMA s’arrêtera à la fin de cette année et qui cherche un nouveau partenaire pour le prochain Vendée Globe.
Michel Dejoyeaux qui accompagne Paul analyse sa course : « La course que Paul a réalisé est quasi parfaite. Il a fait un quasi sans-faute à la sortie de Manche, au large de la pointe Bretagne, en menant bien le contournement de la petite dépression, puisqu’il y a pris des milles d’avance. Et sans prendre de risques, en gérant bien la puissance, il a tenu cette deuxième place. A peu de choses-près, Vincent et lui auraient pu sortir devant Alex Thomson, d’ailleurs. Paul a la bonne analyse des situations, une bonne compréhension des modèles météo et des prises de risques… Le bateau est aussi très fiable et bien préparé. Cette Route du Rhum est une très belle démonstration des qualités de Paul ».