Le pari semble tenir pour le tout nouveau multi50 Ciela Villag, le premier de sa classe, conçu avec des foils, sera mis à l’eau avant la fin du mois. L’équipe de Thierry Bouchard, son skipper, met tout en œuvre pour qu’il soit prêt à naviguer dès qu’il aura rejoint son élément. Objectif Transat Jacques Vabre, dont le départ sera donné le 5 novembre, au Havre.

Thierry Bouchard, le skipper méditerranéen se rapproche du moment tant attendu, au terme d’une année excitante qui a vu la conception et la construction de son nouveau Multi50, le premier conçu pour porter des foils. La mise à l’eau pourrait avoir lieu autour du 25 septembre. Un moment qui marquera aussi le top départ d’un programme très dense puisque Thierry Bouchard et Oliver Krauss, le co-skipper, auront un mois seulement pour faire la mise au point lors des premières navigations et effectuer leur parcours de qualification de 1.500 milles.

Finitions en cours

Le nouveau Multi50 Ciela Village, à foils, conçu par VPLP et construit chez CDK Technologies à Port-la-Forêt, est sur le point de sortir du chantier. L’assemblage de tous les éléments a été achevé le mois dernier et l’équipe travaille actuellement sur les finitions. La peinture sera terminée cette semaine et permettra ainsi de terminer la pose de l’accastillage et de l’électronique. Il restera les filets, les cales de dérive, le système de barre et le foil tribord à installer. L’arrivée du mât est imminente. Il sera préparé dès la semaine prochaine. La déco aux couleurs de Ciela Village sera posée avant le 20 septembre.
Dès lors, tout sera en ordre pour extraire le multicoque océanique de son hangar et le mettre à l’eau dans les meilleures conditions.

Programme dense

A deux mois du départ de la Transat Jacques Vabre Thierry Bouchard et son co-skipper Oliver Krauss ont millimétré leur planning pour les semaines qui viennent. Les deux méditerranéens, qui sont partis s’oxygéner et s’entrainer en montagne au mois d’août, prendront leurs quartiers dans le Finistère mi-septembre. Dès la mise à l’eau, les premières navigations permettront d’achever les réglages, sur le gréement, de commencer à se familiariser avec les foils. Puis le tandem effectuera un parcours de qualification de 1500 milles avant de revenir à Port-la-Forêt pour les dernières vérifications. Ils prendront ensuite la route du Havre où ils sont tenus d’arriver le 27 octobre.