Le nouveau président de la Fédération Française de Voile sera connu le 25 mars prochain, à la suite de l’AG qui se tiendra à Paris. Deux candidats briguent ce poste pour succéder à Jean-Pierre Champion. Entretiens avec les deux prétendants, Jean-Luc Denéchau et Nicolas Henard qui proposent chacun une liste (A lire entretien complet ce mois-ci dans Course au Large n°73). Mais avant tout explication du système électif de la Féderation. Comment est élu le président de la FFVoile.

Le système électif de la FFV est décrit dans ses statuts (Disponibles sur le site de la FFV). C’est un peu un système de grands électeurs, à l’américaine. Il prend en compte le nombre de licences délivrées par les clubs ainsi que la répartition hommes-femmes à fin 2016. Sur cette base, un nombre de mandats électifs est attribué par les ligues régionales. Des représentants sont élus, porteurs de ces mandats qui représentent un nombre de voix donné (pour cette élection, il y a 155 mandats, qui correspondent à 108 959 voix). Les représentants vont ensuite élire à Paris, en assemblée générale, le conseil d’administration. L’élection se déroule au scrutin de liste proportionnel à un tour ; 17 sièges sont réservés à la liste gagnante, les 15 autres sont répartis à la proportionnelle en fonction des résultats des listes. Les listes ont été déposées le 8 février. L’élection des représentants se déroulera jusqu’au 11 mars.

Le conseil d’administration comporte également 4 autres postes d’administrateurs, pour lesquels le système électif est différent :

– l’élection du représentant des établissements affiliés (1 poste) se déroule au scrutin uninominal majoritaire à un tour ;

– l’élection des représentants des membres associés se déroule au scrutin uninominal majoritaire à un tour, pour élire le représentant des associations de classe (1 poste) ;

– et les représentants des autres membres associés (2 postes).

À noter que le conseil d’administration sera constitué d’au moins 15 femmes.

Le président de la FFV est élu à la majorité par le conseil d’administration, qui compte 36 administrateurs. On connaîtra son nom le 25 mars prochain. Au travers de ces élections, on peut voir le poids de chaque fédération et les clubs les plus importants, l’évolution du nombre de licenciés et les différentes pratiques. Enfin, on peut voir la répartition hommes-femmes dans chaque pratique. Une bonne photographie de la voile d’aujourd’hui. Toutes les statistiques ici.