Le collectif Ultim dévoile son calendrier jusqu’en 2023

Présenté à Paris et à Brest, le programme du Collectif Ultime est connu jusqu’en 2023 avec comme point d’orgue, Brest Oceans, la course en solitaire autour du Monde. Découpé par semestre, le calendrier Ultim proposera chaque année une grande course et du temps pour certains pour établir de nouveaux records. « Trois tours du monde et 13 transats dans les 5 prochaines années, mixte solitaire et équipage c’est ce qu’on voulait. Un programme dense et riche ! » a assuré Thomas Coville.

Design @ JB Epron

En 2019, les Ultimes pourront s’échauffer en équipage en participant au Tour de Belle-Île (17/19 mai), l’Armen Race (30 mai/ 2 juin), la Rolex Fastnet race (3 août / 5 août) avant de participer à une nouvelle course taillée à leur mesure: la Brest Atlantiques, sur un parcours triangle entre Brest, le Brésil, et l’Afrique du Sud, en double avec un départ le 3 novembre de Brest.
On devrait voir le tout nouveau Sodebo Ultime 3 de Thomas Coville, Actual d’Yves le Blévec dans ses nouvelles couleurs (ex-Sodebo), Macif de François Gabart, Edmond de Rothschild avec son nouveau skipper qui sera connu dans quelques jours.

En 2020, le collectif devrait participer à The Transat en solitaire en début d’année avant de se lancer pour certains dans des tentatives de records. On pense à Thomas Coville qui pourrait tenter le trophée Saint-Exupéry pour reprendre son record à François Gabart ou un Jules Verne avec Gitana.

En 2021, la course The Arch, Tour de l’Europe entre Hambourg jusqu’à Athènes devrait voir le jour avec comme chef d’orchestre Damien Grimont, initiateur de The Bridge qui relancerait une course avec un paquebot versus Ultim autour de l’Europe cette fois-ci. La course aurait lieu en équipage, en avril-mai. On pourrait peut-être y retrouver également Spindrift.
Mais c’est en décembre 2021 que s’élancera un Tour du monde en équipage au départ de la Méditerranée, de Nice sans doute. Le nouveau Macif et le nouveau Banque Populaire auront été mis à l’eau. On pourrait avoir ainsi une flotte de 6/7 Ultim avec Sodebo, Actual, Gitana, Macif 2, Banque Populaire XI, l’ancien Macif et pourquoi pas Idec.

En 2022, l’année sera marquée essentiellement par la Route du Rhum. Le plateau devrait être exceptionnel également.

Enfin 2023, une course transatlantique au départ de Bretagne au printemps sera la dernière course préparatoire au grand rendez-vous des Ultim, la Brest Océans, le tour du monde en solitaire qui partira en décembre.

Un programme dense pour ces prochaines années où le timing sera important. A ce stade, c’est Thomas Coville qui a repris un bon timing pour développer et fiabiliser son bateau pour la prochaine Route du Rhum mais François Gabart et Armel Le Cleac’h ne seront pas certainement pas loin tout comme Gitana et son nouveau skipper qui sera connu dans peu de temps.