Le CNTL fait tomber le voile sur le Challenge d’Hiver Florence Arthaud

©yohanbrandt

Très bon millésime en rade de Marseille pour les cinq “actes” de l’édition 2018-2019 du Challenge d’hiver Florence Arthaud, organisé par le CNTL, qui a accueilli près de 80 bateaux et 400 équipiers dans le cadre de cette grande classique. Sous l’égide de trois grands clubs de la zone, cet ensemble de régates, qui a eu lieu cette année entre le 25 novembre et le 17 mars, a une nouvelle fois parfaitement rempli sa mission d’entrainement et de préparation à la course en prévision des grands rendez-vous de printemps, sans oublier la convivialité sur l’eau et à terre.

Météo contrastée et parcours variés
Clap de fin sur le Challenge d’hiver Florence Arthaud ce dimanche au CNTL qui en avait la charge pour l’année 2018-2019, l’organisation étant « tournante » conformément aux statuts de l’épreuve. « C’est un honneur d’être organisateur du Challenge d’hiver, et le CNTL y a mis toute son énergie. » se réjouit Michel Graveleau. La barre a tout de suite été mise très haute lors du premier acte avec 71 bateaux inscrits et un vent d’est soutenu. Cette première journée a notamment été marquée par la remise des prix du championnat IRC-UNCL de la Méditerranée qui a eu lieu dans les salons du club le soir même. Comme dans tout challenge d’hiver qui se respecte, une manche n’a pas pu être courue en raison d’un Mistral vigoureux, en place pour l’acte 2, mais le puissant vent d’ouest, nord-ouest s’est tout de même assagi pour l’acte 3, même si les régates se sont terminées au portant dans un bord retour de Carry avec une mer formée et des rafales autour de 35 nœuds.

Pour l’anecdote, cette étape, qui était couplée avec Merski, a connu autant de vent… qu’il y eu de neige au Sauze le jour des épreuves en montage ! Une trentaine de skieurs ont néanmoins bravé les intempéries et fièrement représenté leur bordée lors du criterium mis en place grâce à la précieuse collaboration du Groupe Skieur Sauze Barcelonnette et du magasin Rossi Sport. Mélange des genres, l’acte 4 s’est déroulé avec une tempête de beau temps, permettant aux organisateurs de proposer une virée jusqu’à la bouée du houlographe de l’îlot du Planier. Final en beauté pour l’Acte 5 qui a résumé à lui tout seul toutes les conditions météo du challenge. Le passage d’une micro dépression – impliquant une rotation du vent d’est à l’ouest – a compliqué le travail des organisateurs, avant de servir de casse-tête aux tacticiens qui ont dû trouver une nouvelle fois le chemin le plus court jusqu’à Planier pour les plus grands, et la clé du tour du Frioul pour les autres.

And the winners are…
L’enjeu de ces régates amicales et fairplay, mais cependant toujours très disputées, est néanmoins de remporter le titre de l’année de ce Challenge dont l’organisation sur l’eau était placée sous la responsabilité de Marc Sanjuan, le vice-président du Club en charge de la voile sportive, de Florence Baudribos au titre de principal race officer, sans oublier le savoir-faire et la compétence de l’indispensable équipe de bénévoles interclubs grâce auxquels l’ensemble des régates de la rade de Marseille peut avoir lieu.

Classement Challenge d’Hiver Florence Arthaud
IRC après 4 courses (3 retenues)
– 1) Godzilla 2, Loic Begue SNM 3 pts
– 2) Solenn, Ludovic Gérard CNTL 14 pts
– 3) Hathor 5, Paul Van Gaver SNM 15 pts

IRC Duo après 4 courses (3 retenues)
-1) Solenn, Ludovic Gérard CNTL 4 pts
– 2) Alkaid 3, Laurent Camprubi CNTL 6 pts
– 3) Hathor 5, Paul Van Gaver SNM 6 pts

OSIRIS Groupe A après 4 courses (3 retenues)
– 1) Poussières d’Etoiles, Marc Sanjuan CNTL 4 pts
– 2) Karinya, Hervé Grotard CNTL 11 pts
– 3) Reivilo, Olivier Billiotte CNTL 13 pts

OSIRIS Groupe B après 4 courses (3 retenues)
– 1) Fantome, Frédéric Breysse SNM 9 pts
– 2) Gromago n° Bis, Alain Faiola MACT 9 pts
– 3) Sartine, Lucile Brun ASPTT Mars 11 pts