Class40. Ian Lipinski toujours en avance sur le record du tour des îles Britanniques

@Breschi

Parti le jeudi 2 juillet à 6 heures 21 min du matin, Ian Lipinski s’est élancé avec son Class40 Crédit Mutuel pour tenter de battre le record du tour des îles Britanniques. En solitaire, il ambitionne de faire mieux que les 8 jours 4 heures 14 minutes et 49 secondes de l’équipage Phil Sharp en 2018. En début de week-end, Ian Lipinski comptait environ 200 milles d’avance sur le record de Phil Sharp. Il n’en comptait « plus » que 30 d’avance ce lundi matin à 6h30, quatre jours exactement après son départ du cap Lizard et 10 milles ce lundi à 18h. La météo des prochains jours s’annonce propice à la vitesse. Il lui reste encore 673 milles à parcourir.

Ian Lipinski : « Avant de partir en mer, j’éprouve toujours de l’appréhension. C’est une sensation habituelle durant les courses. Je la connais, je prévois sa montée en puissance. Dans le cas présent, avec la pression du record, la situation est différente. Tout se précipite, le compte à rebours avant le départ comme les émotions. Ce qui est chouette, c’est que j’attaque le record dans de bonnes conditions, peut-être sous grand spi, ce qui sera parfait pour me mettre dans le rythme. Je vais m’appliquer à bien faire pour emmagasiner de l’expérience. Si tout s’enchaîne correctement, je pourrai relever le défi et accomplir ce tour, mais la sécurité reste ma priorité ».

Le temps à battre
– 8 jours 4 heures 14 minutes et 49 secondes : Phil Sharp et son équipage (Julien Pulvé, Pablo Santurde del Arco et Sam Matson) en 2018, lors de la dernière édition de la Round Britain and Ireland Race, à la moyenne de 9,03 nœuds (16,7 km/h).

La distance théorique à parcourir
1773 milles le long des côtes des îles Britanniques (3283 km).