BANQUE IMAGE EN VUE DE LA ROUTE DU RHUM 2018. @ C. Breschi

Après un mois de travaux d’optimisations chez V1D2, le Class40. Un chantier technique pas tout à fait comme les autres puisqu’il s’est agi ni plus ni moins de reculer le bulbe et de gagner quelques précieux kilos…

« Tout s’est très bien passé pendant ce chantier », souligne Louis Duc. « Il ne reste plus qu’à préparer la mise à l’eau et le bateau pourra ensuite être jaugé. »

Ce travail sur la quille et le bulbe était envisagé depuis le retour du skipper normand de la Transat Jacques Vabre l’an dernier, mais les dossiers liés notamment à l’ergonomie du bateau avaient dû être réglés en priorité. Et les évolutions apportées sur le Lift40 #2 de Yoan Richomme (Veedol), l’hiver dernier, par les architectes, avaient conforté Louis dans son idée.

Sorti de l’eau juste après la Drheam Cup – Destination Cotentin fin juillet, le Class40 Carac a aussitôt été délesté de son bulbe. Ce dernier, ainsi que le voile de quille ont perdu quelques kilos au passage… Ces poids ont été replacés de façon optimisée, avant de repositionner le bulbe à sa nouvelle place.

Les tests de jauge à 90° seront réalisés dès demain, afin de valider ces optimisations.

Le skipper normand rejoindra ensuite sa base d’entrainement à Lorient, pour sa dernière ligne droite avant la Route du Rhum – Destination Guadeloupe.