Class40. Aurélien Ducroz vise le Rhum avec un nouveau Class40 Crosscall

Le skieur-skipper Aurélien Ducroz se lance avec son partenaire Crosscall sur un projet ambitieux. Une collaboration d’une durée de 3 ans qui impliquera la construction du Class40 Crosscall avec en ligne de mire la Transat Jacques Vabre 2021 et la Route du Rhum 2022.

Après une première expérience réussie lors de la Transat Jacques Vabre 2019, c’est naturellement que Cyril Vidal, Président et Fondateur de CROSSCALL, a répondu présent lorsque le double-champion du monde du ski freeride lui a présenté son nouveau projet : être au départ de la prochaine Route du Rhum à bord d’un bateau performant.

« Il y a une vraie relation de confiance qui s’est créée au fil des années avec Aurélien et il était évident pour nous d’inscrire cette collaboration dans la durée. J’admire le parcours d’Aurélien et son envie constante de se dépasser en passant d’une discipline à l’autre, et ce toujours au plus haut niveau. Cela me rappelle mon propre parcours atypique quand il y a 10 ans, j’ai décidé de me lancer dans la téléphonie en créant CROSSCALL après une carrière dans l’industrie. Il aime relever les défis et c’est une valeur que je partage au quotidien. » explique Cyril Vidal.

Pour la construction du Class40 CROSSCALL, Aurélien Ducroz veut allier innovation et performance en privilégiant des matériaux et équipements durables. Des valeurs partagées par Crosscall qui, depuis sa création il y a 10 ans, a fait de la durée de vie de ses produits une priorité.

L’entreprise basée à Aix-en-Provence conçoit des smartphones et tablettes dont l’ADN outdoor repose sur trois promesses : étanchéité, résistance et autonomie. En février dernier, la marque décide d’aller plus loin en proposant une garantie de 3 ans sur sa nouvelle gamme CORE et l’ensemble de ses futurs produits. Avec ce partenariat plein de sens, CROSSCALL cherche à s’inscrire de façon durable dans l’univers de la voile et promouvoir ses produits auprès des amateurs et professionnels de la discipline ainsi que tous les passionnés d’aventure, mais entend également démontrer aux entreprises de tous horizons les performances et la abilité de ses produits ultra-résistants et étanches, dans les environnements les plus hostiles.

Ce projet se concrétise donc aujourd’hui de la plus belle des manières avec le rêve ultime de chaque marin, « construire son propre bateau ». Galvanisés par une 5ème place lors de la dernière Transat Jacques Vabre, Crosscall et Aurélien Ducroz veulent aujourd’hui aller plus loin et performer ensemble. Un projet qui témoigne des relations tissées ces dernières années entre la marque et son ambassadeur et l’envie commune d’écrire une histoire unique entre Mer et Montagne.

Après une carrière au plus haut niveau dans le ski-freeride (double-champion du monde / 4 fois vainqueur de l’Xtreme de Verbier), Aurélien Ducroz s’est lancé un challenge peu commun il y a 10 ans : partir cette fois à l’assaut des océans, avec toujours la même recherche de la performance et du dépassement de soi. Un parcours atypique totalement en phase avec l’ADN de Crosscall et qui donne tout son sens à ce projet commun. Très vite accepté par ses pairs, le haut-savoyard s’entoure des meilleurs pour progresser et parfaire ses compétences.

En mer comme en montagne, ce qui l’anime c’est se dépasser et braver les éléments qui l’entourent. Aurélien se lance aujourd’hui un défi à la hauteur de ses ambitions : rallier Pointe-à-Pitre en solitaire lors de la Route du Rhum 2022. Une première pour le skipper qui visera les meilleures places du classement.
« Je suis tellement heureux que Crosscall m’accompagne dans ce projet. Plus qu’un sponsor financier, c’est une équipe qui place l’innovation et la technicité au centre sa politique d’entreprise qui va m’accompagner tout au long de cette aventure. C’est une vraie chance pour moi et pour la réussite de ce projet. Durant la Transat Jacques Vabre, c’est toute une entreprise que j’ai senti derrière moi et qui m’a accompagné tout au long de la course. Pour un sportif comme moi, c’est génial de ressentir autant d’énergie derrière soi, ça me pousse à me dépasser encore plus ! Je connais quasiment tous les salariés, je fais vraiment partie de la famille Crosscall maintenant ! » s’enthousiasme Aurélien Ducroz.