Alors qu’il tentait le record du Tour du monde à l’envers en solitaire, en multicoque, l’Ultim Actual a chaviré au large du Cap Horn vers 4h du matin heure française. Yves Le Blevec va bien, il est en sécurité à l’intérieur de son bateau, l’organisation des secours est en cours.

11h : Un bateau à passagers a été dérouté ce matin par le MRCC Chilien pour venir secourir Yves le Blevec, toujours en sécurité à l’intérieur de son bateau. Il devrait être sur zone dans l’après-midi. 

Le skipper Actual avait doublé le cap dur à 1h 34min dans la nuit de mercredi à jeudi 14 décembre, dans des conditions météo difficiles : 30 à 50 nœuds, rafales à 70 juste avant le franchissement du Cap, une mer de 5 à 6 mètres de creux.

A 4h21, ce jeudi matin, Yves le Blevec déclenchait sa première balise de détresse. 40 minutes plus tard, il actionnait sa 2e balise, confirmant la gravité de la situation. Le CROSS a immédiatement alerté le MRCC Chilien, organisme en charge de la sécurité en mer pour cette zone.

Le team technique a pu joindre Yves : il n’est pas blessé, il est en sécurité à l’intérieur de son bateau en attendant les secours.

L’un des bras de liaison bâbord du trimaran a cassé, provoquant le chavirage de l’Ultim. Le vent de secteur ouest-nord-ouest soufflait à 30 – 40 nœuds au moment du chavirage, il y avait 5m de creux.

La situation est stabilisée, le bateau est à une trentaine de milles dans le sud-ouest du Cap Horn, il dérive un peu vers le sus-sud-est, une zone sans danger.

Plus d’informations à venir

Yves le Blevec avait pris le départ de ce tour du monde, en baie de Quiberon, le 24 novembre à 16h 55′ 28 »