Il y a quelques semaines, finot-conq confirmait la conception d’un Mini 6.50 de
dernière génération, doté de tous les raffinements dernier cri : étrave scow, foils,
t-foils sur les safrans, entre autres.
Aujourd’hui, finot-conq, basé à Vannes, annonce avoir été missionné par Alan Roura
et son équipe pour faire évoluer son IMOCA La Fabrique.

Les travaux de modification commenceront mi-janvier, dès le retour de La Fabrique à
sa base de Lorient, après une belle 9eme place dans la Transat Jacques Vabre pour
Alan Roura associé à Frédéric Denis. Cette première course à bord du nouveau
bateau a permis à Alan, plus jeune concurrent de l’histoire du Vendée Globe, d’en
prendre la mesure et ainsi de cerner au mieux ses besoins d’évolution.
Conçu par finot-conq en 2006, La Fabrique s’appelait à l’époque Britair, et a pris la
deuxième place au Vendée Globe 2008, entre les mains d’Armel Le Cleach.
En 2015 et 2016, sous le nom de MACSF, il avait reçu de nouveaux safrans plus
performants, calculés et dessinés par finot-conq, ainsi qu’un nouveau mât et une
nouvelle bôme.

Les modifications à venir consistent en trois points principaux :
– Retrait des dérives, construction et installation de foils.
– Modification de la structure dans la moitié avant du bateau, pour gagner du poids et
l’adapter aux foils.
– Optimisation du bulbe pour s’adapter aux autres modifications dans le cadre des
règles de stabilité de la jauge IMOCA.
Sur le sujet des foils, finot-conq s’est entouré d’un des meilleurs spécialistes de l’aéro
et de l’hydrodynamique au monde : Michel « Mick » Kermarec travaille sur la Coupe
de lʼAmerica depuis 1995. Il a été responsable, entre autres, des appendices et des
prédictions de performance chez Oracle dès 2007 puis chez Artemis.

David de Prémorel, chef de projet chez finot-conq, confie « Le projet des
modifications que nous allons apporter à La Fabrique est passionnant à plus d’un
titre ! Il nous permet de mettre en pratique les recherches que nous menons en
continu depuis 4 ans sur les foils. Nous avons aussi grand plaisir à re-travailler avec
Mick Kermarec. Cette collaboration nous permet de brûler les étapes : elle confirme
notre bonne compréhension du fonctionnement de ces appendices, tout en
approfondissant encore certains aspects. Enfin, c’est une joie de faire évoluer notre
IMOCA de 2008, une plate-forme idéale pour cela, et de se joindre à une équipe
aussi enthousiaste et dynamique que celle d’Alan ! »

Les études ont déjà commencé chez finot-conq pour la conception de ces évolutions,
qui devraient permettre un gain significatif de performance du reaching au portant.
Elles font suite à 4 ans de recherche à plein temps à l’aide du logiciel de CFD
Fine/MARINE (Computational Fluid Dynamics, ou bassin de carène numérique), qui
ont permis à finot-conq de rester à la pointe en matière de formes de carènes et
d’appendices.

Après une Transat Jacques Vabre aux objectifs atteints aux côtés de Frédéric Denis, durant laquelle Alan Roura a pu apprivoiser son nouvel IMOCA La Fabrique, tout en livrant une belle bataille avec les bateaux de même génération (d’ailleurs remportée face à Arnaud Boissières et Fabrice Amédéo, ses concurrents du dernier Vendée Globe), le skipper suisse de 24 ans se lance un nouveau défi : modifier sa nouvelle monture en « foiler » pour la prochaine Route du Rhum. Début du chantier au retour du bateau en France, mi-janvier, pour une remise à l’eau quatre à cinq mois plus tard, tandis que préparation et entraînements sur différents supports seront au programme pour Alan.